En cours de chargement...

3 astuces antigaspi pour Sandra de Nantes

31 : c’est le nombre de kilos de nourriture jetés en moyenne tous les ans par les Français (1).
À Nantes, Sandra a décidé que le gaspillage ne passerait plus par elle. Entre astuces et imagination, elle délivre volontiers ses petits secrets !

Je cuisine les restes (et j'aime ça !)

« Je suis passée maître dans l’art de recycler les restes : avec ceux du dîner, je prépare mon repas pour le lendemain midi, que je réchauffe au travail. »

« Le pain sec est transformé en croûtons pour la soupe ou en pain perdu. Du lait, un œuf, un tout petit peu de sucre, c’est tout ! Et c’est bien meilleur pour le goûter que les gâteaux industriels… »

« Les fruits un peu talés finissent en salade ou en compote, les légumes flétris en soupe ou en purée, les vieux bouts de fromages en soufflé ou en tarte salée. Et si j’ai des produits non entamés dont la date de péremption approche, je les congèle, tout simplement ! »

Je déstocke mon frigo

« Par principe, j’évite de jeter au maximum, donc on essaie toujours de finir ce qu’on entame. D’ailleurs j’attends que le frigo soit presque vide avant de refaire les courses. Et comme ça, je peux aussi le nettoyer plus facilement… 
Pareil pour la salle de bains : je découpe les tubes de crème ou d’après-shampoing pour les finir parce qu’il y en a souvent une bonne quantité qui reste coincée au fond. »

Je recycle l’eau

« Je fais aussi attention à ne pas gaspiller l’eau. Par exemple, je lave les légumes bio dans une bassine et je garde toujours l’eau pour arroser mes plantes, idem avec les eaux de cuisson. Elles sont enrichies en nutriments par les fruits et des légumes qui y ont séjourné donc plus besoin d’engrais, les plantes adorent ! Évidemment, j’ai aussi un grand bidon pour récupérer l’eau de pluie dans le jardin, que j’utilise pour l’arrosage. »

DLC et DLUO ? Comprendre la différence, c’est éviter le gaspillage !

  • La DLC, c’est la date limite de consommation. Elle concerne les produits périssables (viandes, charcuteries, produits laitiers, etc.). Une fois cette date dépassée, les produits ne doivent plus être consommés car ils présentent un risque pour la santé.
  • La DLUO, c’est la date limite de consommation optimale. Elle est appliquée sur les aliments non périssables comme les biscuits, les pâtes, le riz, etc. Elle indique la date jusqu’à laquelle le produit garde toutes ses qualités et sa saveur. Au-delà, il reste consommable, mais sa texture ou son goût pourront être un peu passés.

Source : (1) Ademe, Réduire le gaspillage alimentaire, 2019.

Commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter