En cours de chargement...

3 astuces pour réussir son gigot de Pâques

Le gigot d'agneau fait partie des plats incontournables des fêtes de Pâques. Mais pour le réussir, encore faut-il savoir s'y prendre. Voici nos conseils pour un gigot digne de ce nom !

Miser sur la bonne température

La température est importante pour réussir la cuisson d'un gigot d'agneau ou d'une viande en général. Pour bien faire, commencez par sortir la viande du réfrigérateur au moins une heure avant la cuisson, afin qu'elle soit à température ambiante. Pour obtenir une jolie croûte gourmande à la surface de votre gigot de Pâques, il est aussi recommandé de masser la chair généreusement avec de l'huile d'olive ou du beurre pommade. Au moment de l'enfourner, misez sur une température élevée (240 °C) et laissez-la cuire une quinzaine de minutes pour saisir la chair avant de la baisser (180 °C à 200 °C). Évidemment, servez votre gigot dans des assiettes chaudes : c’est idéal pour éviter qu'il ne refroidisse trop vite. C’est même le petit plus qui change tout !

Garder une viande juteuse

Et oui, une viande sèche est tout de suite moins savoureuse ! Pour garder son moelleux, il faut donc tout faire pour ne pas la dessécher. Pour cela, évitez notamment de piquer la viande, que ce soit pour y insérer de l'ail ou en taillant la chair avec un couteau ou encore des coups de fourchette, sous peine de voir tout son jus s’écouler durant la cuisson. Il est également préférable de saler le gigot en fin de cuisson. Pourquoi ? Parce que le sel attire l'eau, ce qui a tendance à fâcheusement dessécher la viande. Le sel et le poivre (qui brûle quant à lui à la cuisson), c'est donc à la fin, surtout pas avant !

Parfumer sa viande

Un bon gigot de Pâques, c'est enfin un gigot bien parfumé. Pour cela, n'hésitez pas à le frotter avec des herbes (romarin, thym...), des épices, de l'huile d'olive et à l'envelopper dans un film alimentaire pour le faire mariner (idéalement durant une nuit). Rien de tel pour lui apporter de la saveur ! Vous pouvez également ajouter des gousses d’ail en chemise dans le plat et les faire cuire dans le jus de l'agneau. Vous n'aurez plus qu'à ôter la peau pour les déguster.

Joyeuses fêtes de Pâques et régalez-vous !

Gigot d'agneau au miel et à la sauge

Préchauffez le four th. 5 (150 °C). Salez et poivrez le gigot. Faites-le dorer dans une grande cocotte allant au four avec le beurre et …

https://auchanetmoi.auchan.fr
Gigot d'agneau de sept heures aux épices

Préchauffez le four th. 5 (150 °C). Dans un bol, mélangez le porto avec les épices et le thym effeuillé, puis badigeonnez le gigot au …

https://auchanetmoi.auchan.fr
Commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter

Nos recommandations
Article 5 bonnes façons d’utiliser votre blender

Mixer, velouter, émulsionner, piler et même cuire : les blenders n’ont pas leur pareil …

Article Bien choisir son whisky

Il n’y en a pas 2 identiques ! Au sein de la planète whisky, la diversité est de mise. …

Article Comment choisir son rhum ?

Le rhum est un alcool qui permet, entre autre, de réaliser de délicieux cocktails... Mais …