En cours de chargement...

3 soupes légères pour bien redémarrer l’année

La dinde est dévorée, la galette des rois mangée et les boîtes de chocolats vidées… Maintenant, place à la légèreté ! Faciles à faire, vite mangées et variées, les soupes sont parfaites pour reprendre de bonnes habitudes après deux semaines d’excès. Une petite soupe, et au lit ?

La soupe chou-chou

La célèbre soupe au chou se revisite en hiver avec une infinité de combinaisons légères aux goûts variés : chou vert/brocoli, chou kale/chou-fleur, chou romanesco/chou chinois… Tous appartiennent à la grande famille des légumes crucifères, reconnus pour leurs bienfaits nutritionnels : riches en fibres et en vitamines, ils poussent au cœur de l’hiver, alors que les autres légumes se font rares. C’est le bon moment pour en profiter !

Radis noir et navets : veloutés et légers !

Le radis noir est un gros légume-racine au goût très frais et légèrement piquant. Ultraléger, il donne des soupes aériennes aux saveurs originales, qu’on peut agrémenter avec des épices (cardamome ou curry, par exemple) ou d’un simple trait d’huile d’olive. Envie d’un velouté un peu plus consistant ? On ajoute quelques petits navets blonds, au goût légèrement sucré.

La mâche, un grand bol de vitamine B

Les salades vertes, on les aime fraîches et croquantes ! Mais on oublie souvent qu’elles sont tout aussi délicieuses en soupe. En hiver, la mâche est à l’honneur : riche en acide folique (vitamine B9), son petit goût bien à elle s’accommode à merveille en velouté léger servi avec une pointe de crème fraîche. Pour lui donner un peu de corps, on peut ajouter une (petite) patate douce.
Envie d’un peu d’exotisme ? On ajoute une pincée de gingembre : c’est un délice !

Le saviez-vous ?
Léger et digeste, le poireau est un grand classique des soupes de légumes d’hiver de nos grands-mères ! Pour l’apprécier pleinement, il est important de bien le nettoyer sous l’eau courante, en veillant à éliminer toutes les traces de terre et de sable qui peuvent se cacher entre les feuilles. Sinon, ça crisse sous la dent ! 

Commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter