En cours de chargement...

5 fromages italiens idéals sur un plateau

A l’instar de la France, l’Italie est, elle aussi, un pays où le fromage tient une place de choix dans les repas. Envie de vous composer un plateau représentatif de ces nobles spécialités transalpines ? Découvrez 5 variétés qui nous bottent tout particulièrement.

Pecorino : l’âme de la Sardaigne

Ce fromage sarde, ferme et sec, est au lait cru de brebis. Sa pâte pressée peut-être crue ou cuite, mais présente toujours des notes subtiles de noisette grillée. D’un caractère tranché et franc qui le rapproche du parmesan, il existe en plusieurs versions : romano, pepato, frais, etc. Consommé comme fromage de table quand il est jeune, il peut également être râpé.

Gorgonzola : la quintessence de la Lombardie

Né dans la région de Milan, le Gorgonzola est un fromage à base de lait de vache et à pâte persillée, molle. Proche du Bleu de Bresse, il est doté d’un tempérament affirmé, mais qui se aussi se faire subtil, notamment quand il est jeune. Grâce à son côté crémeux et onctueux, il a su dépasser le cercle des seuls amateurs de Bleus. Mais sa saveur, plus ou moins prononcée, épicée, voire piquante, dépend grandement de son temps d’affinage.

Provolone : au cœur de la plaine du Pô

Aujourd’hui généralement produit dans les alentours de Cremona, ce fromage au lait de vache et à pâte filée existe en deux versions principales : dolce (douce) ou piccante (piquante). Affinée durant quatre mois, la variété dite douce présente des notes délicatement salées, veloutées et légèrement beurrées. Quant à la version piquante, qui a bénéficié de 16 mois minimum d’affinage, elle est, comme son nom l’indique, d’une saveur beaucoup plus prononcée.

Caciocavallo : un parfum typique du Sud

Etiré et moulé à la main, ce fromage au lait de vache est originaire de l’Italie méridionale. A l’âge de deux mois environ, sa saveur douce (beurre, amande) et légèrement salée présente des notes de beurre et d’amande, et sa texture est à la fois ferme et lisse. Mais au fur et à mesure qu’il vieillit, son caractère s’affirme, et sa texture devient plus granuleuse. Autre variante : le caciocavallo fumé, qui exhale des notes boisées.

Asiago : le meilleur de la Vénétie

Originellement à base de lait de brebis, ce cousin des gruyères alpins est aujourd’hui produit avec du lait de vache. Ayant pour berceau le haut-plateau qui porte son nom, il se décline en deux sortes principales : « d'allevo » (affiné) et « pressato » (pressé). Avec ses saveurs bien affirmées - allant du doux intense au piquant -, le premier s’adresse plutôt à un public de connaisseurs. Quant au « pressato », il est souvent consommé plus jeune et son goût, plus délicat, lui permet de conquérir un public plus large. 

Encore plus d'inspirations italiennes :

Pâtes à l'amatriciana

Pelez et émincez l'oignon et faites-le suer dans une sauteuse chaude huilée. Ajoutez la pancetta et faites-las dorer.Ajoutez les tomates …

https://auchanetmoi.auchan.fr
Quels vins pour accompagner le Gorgonzola ?

Le Gorgonzola est votre touche secrète du plateau de fromages. Cependant vous ne savez pas quels sont les vins qui s'accordent avec le …

https://auchanetmoi.auchan.fr
3 idées pour un carpaccio original

Le carpaccio est un plat frais et estival à souhait. D'origine italienne, il se compose de fines tranches de viande de bœuf, crues et …

https://auchanetmoi.auchan.fr
Commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter

Nos recommandations
Article Mozzarella, Mozzarella di Bufala, Burrata : ne confondez …

Se consommant crue ou cuite, la mozzarella est une bonne pâte… filée. Surnommé « perle …