En cours de chargement...

5G : Huawei gagne du terrain en France

Publié le 25 mars 2020

Les opérateurs téléphoniques craignaient un boycott complet de Huawei pour la 5G. Certains ayant déjà débuté une collaboration avec cet acteur chinois, ils réclamaient un dédommagement en cas d’interdiction de traiter avec l’équipementier. Les autorités auraient alors revu leur décision et autoriseraient partiellement Huawei à implanter ses infrastructures en France.

Jusqu’à ce jour, la France, à l’image du choix opéré par les États-Unis, avait décidé de bannir l’équipementier chinois Huawei. Cette interdiction ne portait en revanche pas sur ses smartphones, mais sur le développement de la 5G.

En effet, Huawei est reconnu mondialement pour la qualité et les avancées des infrastructures réseau qu’il produit. Alors que d’autres acteurs européens, peut-être moins prêts et moins performants tentent de s’imposer sur ce marché, la France a fait le choix de rouvrir partiellement ses portes au géant asiatique.

Rappelons que la 5G doit être déployée dans l’Hexagone au cours de cette année. L’enjeu est de taille pour tous et notamment pour les opérateurs mobiles et les grandes industries qui pourront bénéficier des avancées de cette technologie.

Orange prudent, SFR et Bouygues veulent le meilleur

Face aux craintes du gouvernement quant à la sécurité des données, la peur portant essentiellement sur une collaboration entre Huawei et les autorités chinoises, le fabricant n’aura a priori accès qu’à la construction d’infrastructures considérées comme non sensibles, telles que les antennes. Les autres constructeurs, notamment Nokia et Ericsson pourraient quant à eux accéder à un déploiement plus en profondeur.

Selon l’agence de presse Reuters, l’Agence Nationale de Sécurité des Systèmes d’Information (l’ANSSI) serait actuellement en passe d’approuver le projet de Huawei, ce qui confirmerait la rumeur actuelle.

À ce jour, les opérateurs SFR et Bouygues auraient accepté ce partenariat avec Huawei, alors qu’Orange aurait opté pour des équipementiers européens exclusivement.

La 5G : un enjeu de taille qui devrait être prêt pour 2021

Nous ne sommes pas les seuls à contrer les décisions américaines pour notre propre déploiement de la 5G. Le Royaume-Uni aurait à ce titre ouvert la marche en autorisant le groupe chinois à coopérer sur cet enjeu qui devient majeur tant les apports de la 5G vont être significatifs pour l’économie et les industries.

En termes de calendrier, la 5G devrait commencer à être lancée en France au cours de cet été. Cette date risque d’être repoussée en raison des retards pris par toute la sphère économie en raison du coronavirus. Malgré tout, nous pouvons espérer une accessibilité au niveau national début ou au plus tard mi-2021.

Pour les mobinautes, ce réseau est très attendu, d’autant plus que nombre de constructeurs proposent d’ores et déjà des smartphones compatibles avec la 5G. C’est notamment le cas de Samsung et de ses Galaxy S10 et S20, ou encore de Huawei et de don Mate 20 X pour ne citer qu’eux. L’offre de terminaux compatibles avec la 5G va d’ailleurs continuer à s’étoffer au cours de cette année, cela ne fait aucun doute.

Nos recommandations
Article Apple : bientôt de faux selfies de groupe ?

Publié le 23 juin 2020La marque à la pomme vient de déposer un brevet qui permettrait aux …

  • 0 J'aime
Article Samsung : lancement le 5 août de ses nouveaux produits

Publié le 22 juin 2020La date semble enfin dévoilée. Selon le site SamMobile, reconnu …

  • 0 J'aime
Article iPhone 12 : lancement de la production en juillet

Publié le 22 juin 2020Les fuites continuent de s’accélérer concernant la future gamme des …

  • 0 J'aime