En cours de chargement...

Android 10 bientôt sur tous les nouveaux smartphones

Publié le 14 octobre 2019

Dès 2020, les constructeurs mobiles ayant fait le choix d’Android auront l’obligation de doter tous leurs nouveaux smartphones de la dernière version de l’OS.

Google a agi et veut que son nouveau système d’exploitation Android 10 devienne rapidement la référence. Tous les mobinautes qui feront l’acquisition d’un smartphone lancé après le 31 janvier 2020 bénéficieront nécessairement de cette dernière version de l’OS. Attention toutefois, car il ne s’agit pas de la date d’acquisition, mais bien de celle de la certification du terminal par Google.

Ainsi, même si vous achetez un smartphone en février 2020, mais que ce dernier avait été officiellement commercialisé depuis quelques mois, le constructeur n’a pas d’obligation d’intégrer Android 10 sur cet appareil.

Des contraintes majeures pour les constructeurs, un atout pour les utilisateurs

Au-delà de l’OS, cette décision prise par la firme de Mountain View n’est pas sans incidence pour les fabricants. En premier lieu, la charge rapide non bridée en USB-C devient obligatoire pour assurer un bon niveau de rechargement sur tous les smartphones et donc une utilisation optimale de toutes les fonctionnalités et de toutes les applications innovantes.

De plus, comme l’un des apports d’Android 10 est la navigation par les gestes, les concepteurs devront s’adapter à cette nouvelle technologie. Autre nouveauté majeure : l’application Digital Wellbeing (qui signifie bien-être) qui intègre notamment le contrôle parental et le contrôle du temps passé sur le smartphone. Cette dernière qui était jusqu’alors optionnelle devient obligatoire.

Si les constructeurs ne respectent pas le cahier des charges imposé par Google, ils ne pourront pas obtenir la certification leur permettant d’exploiter Android. Chacun doit donc se plier à ses exigences, qui apportent toutefois aux mobinautes des fonctionnalités et des modalités plutôt appréciables.

Les anciens smartphones épargnés

Il est important de rappeler que malgré des conditions qui semblent drastiques, à chaque lancement d’un nouveau système d’exploitation, Google accorde un délai pour s’adapter au nouvel OS, une phase de transition en quelque sorte, qui permet également aux développeurs d’applications de commencer à utiliser toutes les nouveautés qui ont été pensées par le géant du web. Il s’agit d’un moyen pour l’éditeur américain de pousser à innover avec les nouvelles fonctionnalités et les nouvelles technologies qu’il a mis en œuvre.

Cette obligation ne concerne nullement les anciens mobiles qui seraient déjà détenus par leurs possesseurs, mais aussi tous ceux qui ont été lancés antérieurement. Il faut rappeler que l’essentiel des smartphones sur le marché ne tourne généralement pas sur la dernière version d’Android. En effet, excepté les smartphones Pixel, rare sont ceux qui peuvent bénéficier tout au long de la vie du terminal des évolutions apportées par Google.

Une question se pose alors : est-ce que toutes ces nouvelles exigences ne vont pas amener certains fabricants à reporter le lancement de leurs futurs mobiles ?

Commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter

Nos recommandations
Article Oh appli Day !

Publié le 8 novembre 2019Parce qu’elles font partie intégrante de nos vies, nous leur …

Article Le SMS sonne ses dernières heures

Publié le 7 novembre 2019Quotidiennement utilisé, le SMS devrait prochainement …

Article Honor annonce son terminal 9X

Publié le 6 novembre 2019La marque chinoise, filiale de Huawei vient de lancer le …