En cours de chargement...

Apple Card débarque en version bêta

Publié le 23 mai 2019

La carte de paiement made in Apple est en phase de test aux États-Unis et se dévoile progressivement en images. Faisons un tour d’horizon sur ce que nous savons de l’Apple Card à ce jour.

Le leaker Benjamin Geskin, reconnu pour la qualité de ses annonces, a publié sur Twitter les premières images de la carte physique associée à l’Apple Card. Conçue en titane, elle ne délivre sur sa façade que très peu d’informations contrairement à une carte bancaire classique. Sur la face avant, on perçoit seulement une puce, le nom du porteur et le logo de la marque à la pomme. Ainsi, son concepteur a fait le choix de n’afficher aucune donnée bancaire, date d’expiration ou encore numéro de compte. À noter que le leaker précise que si la photo est authentique, en vue de préserver l’identité de sa source, il a simplement modifié le nom qui ressort sur cette carte haute en couleur. À l’arrière de la carte, vous pouvez retrouver le logo de MasterCard et de Goldman Sachs, les deux partenaires actuels d’Apple dans ce nouveau système.

Pour être activée, la carte doit être synchronisée en NFC avec l’iPhone de son propriétaire et plus précisément grâce à l’application Wallet.

L’Apple Card pour un paiement direct ou à crédit

Au-delà de permettre de régler ses achats immédiatement grâce à votre smartphone, l’Apple Card offre la possibilité à ses détenteurs de payer à crédit. Pour l’heure, avec le partenaire bancaire actuel les taux d’intérêt applicables dans le cadre du crédit sont relativement significatifs puisqu’ils sont compris entre 13 et 24 % en fonction du profil de risque du client. Cette option n’est donc pas à mettre dans toutes les mains !

Afin d’inciter les mobinautes à utiliser ce système, la firme de Cupertino offrira une remise de 2 % pour toutes les transactions qui sont passées par le biais d’Apple Pay, 3 % pour tout achat de produits Apple (y compris sur l’Apple Store) et 1 % pour les achats réglés avec la carte physique.

Le crédit, un système qui peut être bloquant pour la France

L’application Wallet offre à chaque utilisateur la possibilité de suivre leurs achats, le montant de leurs dettes et de rembourser en tout ou partie le ou les crédits en cours. Apple insiste sur sa volonté d’accompagner chacun de ses clients à mieux gérer leur budget. Il n’est pas certain que l’option crédit soit perçue aussi bien en France qu’outre-Atlantique au regard des problématiques de surendettement. De plus, les applications bancaires de l’Hexagone offrent des outils de suivi de gestion des comptes relativement précis et simples à utiliser. Peut-être que ce système de paiement dématérialisé s’ouvrira en France, mais sans possibilité de crédit.

Officiellement annoncée en mars dernier lors de la conférence du groupe, l’Apple Card a été lancée en version bêta aux États-Unis auprès des salariés du groupe pour un déploiement national prévu cet été. Il faudra attendre quelque temps avant que ce service ne débarque en France, si toutefois il parvient à être lancé dans l’Hexagone et si Apple signe des partenariats avec les banques locales, ce qui n’est pas encore le cas à ce jour.  

Commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter

Nos recommandations
Article iPhone 12 : quelles (r) évolutions à prévoir ?

Publié le 8 octobre 2019L’iPhone 11 vient seulement de sortir et déjà les rumeurs …

Article Apple lance un programme de prise en charge pour les iPhone …

Publié le 8 octobre 2019La marque américaine de smartphones propose un programme gratuit …

Article Apple investit dans le verre innovant à travers la société …

Publié le 2 octobre 2019C’est officiel, la marque à la pomme vient d’annoncer qu’elle a …