En cours de chargement...

Apple Watch 8 : probablement aucun suivi de la glycémie et de la température

Publié le 13 janvier 2022

Les analystes et leakers semblent revenir sur leurs prévisions concernant la possible intégration de nouveaux capteurs dont l’un dédié à la température corporelle et l’autre à la glycémie sur la prochaine génération d’Apple Watch.

L’Apple Watch Series 8 pourrait ne pas être aussi impressionnante qu’attendue. Depuis plusieurs mois, la marque à la pomme tout comme son concurrent Samsung semblaient selon les rumeurs oeuvrer en vue d’intégrer de nouveaux outils de santé à leurs montres connectées. Parmi eux étaient évoqués le suivi de la température corporelle, mais aussi et surtout de la glycémie, ce qui en aurait fait des atouts indéniables en termes de santé.

Pourtant, Mark Gurman de Bloomberg, à l’origine de cette hypothèse, revient sur ses anticipations et précise qu’il faudra attendre encore quelques années pour les voir débarquer sur les smartwatchs d’Apple.

La santé ne peut pas être gadget

Il précise dans ses écrits qu’un doute persiste encore sur la prise de la température corporelle, qui s’appuie sur une technologie plus simple que le suivi de la glycémie, mais indique que ce sujet semble de moins en moins mentionné, ce qui laisse supposer à un report. Ce serait pourtant un atout majeur dans un contexte de pandémie, sachant que le virus déclenche de la fièvre. Pour autant, si Apple implémente cette fonctionnalité dans ses montres connectées, ce ne serait pas en lien direct avec la COVID-19, mais en vue de permettre aux femmes de les accompagner dans le suivi de leur fertilité par exemple.

La question de la glycémie se veut plus complexe car elle nécessite d’être particulièrement aboutie et précise au regard des enjeux en termes de santé. Or, la firme de Cupertino a toujours cherché la fiabilité dans ses technologies avant de les lancer, sans compter qu’il est ensuite nécessaire d’obtenir les autorisations associées, l’Apple Watch devenant alors en quelque sorte un dispositif médical. Faire mais à moitié n’est pas dans l’ADN du groupe de Tim Cook.

Un recentrage sur l’essentiel et l’existant

Aussi, pour ces raisons Mark Gurman estime que finalement la future génération de smartwatch d’Apple pourrait apporter d’autres nouveautés, tout aussi importantes. En effet, certains aspects de l’Apple Watch requièrent encore quelques améliorations. C’est notamment le cas de l’autonomie, qui reste très réduite par rapport à celle de ses concurrentes. Même si la firme californienne demeure la leader sur le marché des montres connectées, certains utilisateurs sont freinés dans l’achat d’une Apple Watch par sa trop faible autonomie.

A l’image d’autres marques, elle pourrait également apporter un modèle plus robuste et adapté aux sports plus extrêmes par exemple. La question d’une variante plus abordable a aussi été soulevée.

Finalement, Apple n’a pas besoin d’être chaque année révolutionnaire pour satisfaire les utilisateurs. Mieux vaut la fiabilité des données et l’amélioration de l’existant, avec éventuellement des outils supplémentaires apportés par les applications associées telles que Fitness+.