En cours de chargement...

Arcadian, une bande de joyeux musiciens

Le premier album d’Arcadian est disponible depuis le 14 avril ! Le succès s’annonce déjà franc, les fans ayant été très largement au rendez-vous lors des précommandes. Nous avons passé un petit moment avec Yoann, Florentin et Jérôme, des musiciens aussi complices que facétieux.

Pouvez-vous vous présenter tous les trois et nous parler de votre rencontre ?

Yoann : Je suis originaire de banlieue parisienne, Jérôme est Suisse et Florentin est de Lille. Nous nous sommes rencontrés à Paris. Nous nous croisions sur pas mal de projets et nous avons fini par devenir potes. Nous avons fait beaucoup de jam sessions (ndlr : séance musicale improvisée où tous les musiciens jouent les uns avec les autres). Après, nous avons joué dans le métro ensemble et là, les choses ont commencé à devenir sérieuses. Nous avons commencé à travailler à notre façon et à faire nos harmonies.

Vous faisiez déjà tous de la musique depuis longtemps ?

Yoann : Oui, depuis tout petits : j’ai commencé le violon vers 4 ans puis je suis passé à la guitare.

Flo : j’ai commencé à 4 ans aussi avec les percussions (conga, djembé).

Jérôme : Moi aussi, vers 4 ans, au piano puis à la guitare et au chant.

Yoann : Et nous avions tous les trois déjà le goût des concerts… dans le salon avec la famille !

Quelles sont vos influences musicales ? Et si elles sont différentes, comment faites-vous vos choix ?

Yoann : Nous avons tous les trois des univers musicaux différents. Flo est plus pop-rock, Jérôme folk, et moi plus urbain, reggae, rap. Donc quand il a fallu se mettre d’accord, nous avons chacun apporté nos rythmes et sonorités, ça s’est fait naturellement – nous avons eu de la chance, parce qu’apparemment ce n’est pas toujours le cas dans les groupes ! Sinon, c’est à la majorité : 2 contre 1 (rires).

Vous faites partie de la génération Y : quelle est l’importance du web dans votre carrière ?

Yoann : C’est vrai que le web a toujours été important, nous avons toujours été très connectés. Et cela nous paraît évident de le rester et de toujours répondre aux gens qui nous écrivent. Quand nous avons lancé la précommande de notre premier album, les gens ont répondu présents.

Flo : C’est très important pour nous de garder cette proximité. Nous répondons toujours nous-mêmes, même si ce n’est pas tout de suite en raison de notre planning, mais nous répondons à tous les messages.

Pourquoi avez-vous fait The Voice ?

Jérôme : Nous étions en répétition en studio à Paris et The Voice faisait le pré-casting au même moment, au même endroit. Nous les avons croisés et ils nous ont demandé si nous voulions intégrer The Voice. Après réflexion, nous nous sommes présentés à l’audition finale. Finalement, ce sont eux qui nous ont trouvés !

Musique et caractère, quelle est la particularité de chacun ?

Yoann : Concernant la musique, je suis axé sur les textes ; niveau caractère, je suis le bout en train, l’hyperactif du groupe !

Jérôme : Je suis sur les harmonies vocales. Dans le groupe, je suis la force tranquille. Je suis plus calme, plus introverti.

Flo : On me dit toujours que je suis la vitrine du groupe (rire général). Niveau musique, je suis plus dans l’arrangement ; et niveau caractère, je suis un mix entre les deux : à la fois calme et à la fois je peux « péter des câbles » et parler à tout le monde… et en particulier aux filles ! (rire général à nouveau)

Quelles sont les grandes lignes de ce premier album ?

Yoann : c’est un album très pop, très vocal, basé sur les harmonies. Les textes parlent de notre vie, de notre histoire un peu particulière puisque rencontrés par la musique et que nous sommes devenus colocataires par la suite. Cet album est le reflet de notre amitié. Les rythmes sont élevés au niveau du tempo, tout est festif, joyeux, positif.

Flo : L’album s’inscrit parfaitement dans la lignée de « Folie arcadienne ». Nous voudrions que les gens puissent se sentir dans notre coloc à travers cet opus, notamment à travers le titre « Fais comme chez toi ». Nous sommes très contents de cet album.

Donc vous êtes inséparables ?

Yoann : Totalement ! Nous avons la même bande de potes, nous ne séparons jamais, et si nous n’habitons plus ensemble, nous partons en vacances ensemble et nous nous voyons tout le temps.

Flo : Exactement. Le titre « Folie arcadienne » est en fait le résumé d’un été que nous avons vécu à trois, à Paris. Nous n’avions pas trop d’argent mais nous avons passé un été de dingue !

Merci aux trois garçons d’Arcadian.

Commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter

Nos recommandations
Article Keen’V, le 7 porte-bonheur

A l’occasion de la sortie de son nouvel album « 7 », qui sort le 07/07/17, nous avons eu …

Article Nos 8 coups de cœur musique de l'été

Nous les avons tellement aimés qu’ils tournent en boucle dans nos oreilles. Voici nos 8 …

Article Collectif Métissé, place à la gaieté !

A l’occasion de la sortie de son nouvel album « Fans des Années 80 », nous nous sommes …