En cours de chargement...

Le batch cooking révolutionne la cuisine !

Ce concept à la mode consiste à préparer en avance des repas sains et gourmands pour toute la semaine. Une solution prisée par les parents débordés en passe de devenir un mode de vie à la portée de tous.

Le batch cooking, c’est quoi ?

En semaine, difficile, voire impossible, de préparer de bons petits plats tous les soirs en rentrant à la maison. Fatigue, manque de motivation, rythme de vie effréné… nous nous contentons souvent de plats préparés ou d’une assiette de pâtes. Pas terrible sur la durée pour la santé et les papilles. Pourquoi ne pas tenter le batch cooking ? Ce concept importé des pays anglo-saxons signifie « cuisiner en lots » ou « en série », autrement dit préparer de la nourriture en avance et en grande quantité, quand le temps ne presse pas. Le dimanche par exemple. Certes, nos grands-mères faisaient déjà mijoter de bons petits plats le week-end. Mais là il s’agit de planifier des menus sains et variés pour toute la semaine et de cuisiner en deux heures chrono. Il ne reste plus qu’à assembler et/ou réchauffer. Fini le « on mange quoi ce soir ? » L’esprit est libéré, l’estomac comblé !

Batch cooking : anticiper pour bien manger

Concrètement cette méthode se divise en quatre étapes : planifier, faire les courses en une seule fois, ce qui permet de gagner un temps fou, cuisiner et assembler. Le plus compliqué étant d’imaginer les menus. Heureusement il existe de nombreux sites et livres spécialisés pour piocher des idées de combinaisons céréales/légumes/source de protéines. Car l’objectif est aussi de manger équilibré.

Le principe du batch cooking est de cuisiner les bases en grande quantité : par exemple éplucher et faire cuire des carottes qui serviront ensuite à faire une purée, une soupe et une blanquette. Une seule règle : diversifier les aliments, ce qui augmente les combinaisons possibles et donc les plats. Et tout le monde participe : si les enfants donnent leur avis sur le menu de la semaine ils pourront difficilement faire la moue devant l’assiette après !

Et la conservation ?

Le mieux est de placer les aliments dans des contenants hermétiques, après les avoir laissés refroidir deux heures à température ambiante.

Privilégier le verre pour vos boîtes de conservation alimentaire:

  • c’est facile à nettoyer (à la main comme au lave-vaisselle).
  • c’est anti-rayure et résistant à la chaleur (en cas de cuisson ou de réchauffage au micro-onde).
  • et il n’y a pas de migration de composés chimiques vers les aliments.

Pensez à étiqueter en notant le contenu et la date de préparation. Les légumes cuits se conservent 3 à 5 jours au milieu du frigo avec les compotes qui se gardent, elles, jusqu’à 7 jours. Quant aux viandes et poissons cuits, ils resteront 2 jours en haut du frigo, partie la plus froide. Maintenant, à vos fourneaux !

Lire aussi : 

Cuisine bien-être : ces 3 appareils pour une cuisine vraiment savoureuse

Après le marathon gastronomique des fêtes, notre corps réclame souvent un peu de légèreté. Pour autant, hors de question de faire l'impasse …

https://auchanetmoi.auchan.fr
La cuisine anti-gaspillage

Saviez-vous que chaque Français produisait au moins 20 kg de déchets alimentaires par an, dont 7 kg de déchets non consommés encore …

https://auchanetmoi.auchan.fr
Nos recommandations
Article Surprenants : des gâteaux à la courge butternut ou à la …

En voilà une idée surprenante de faire manger des légumes aux enfants, mais aussi aux …

  • 0 J'aime
Article Le pak choï, un caméléon en cuisine !

Le pak choï est un joli petit chou au derrière tout rond nous régale de 1 000 façons : à …

  • 1 J'aime
Article Physalis et pitaya viennent dîner ce soir

Kaki, carambole, physalis, pitaya… Sous ces drôles de noms se cachent des fruits méconnus …

  • 0 J'aime