En cours de chargement...

Bébé a peur des étrangers : comment réagir ?

Votre bébé, auparavant si sociable et souriant, se montre désormais craintif et ne vous quitte plus lorsque vous êtes en présence d’autres personnes ? Comment expliquer cette attitude et surtout comment aider votre enfant à surmonter cette « peur de l’étranger » ?

La peur de l’étranger chez Bébé

La plupart des enfants traversent une période au cours de laquelle ils refusent de quitter les bras de leurs parents en présence d’une personne qu’ils ne connaissent pas ou peu. Cette période est une étape normale du développement psychologique de l’enfant nommée « peur de l’étranger ».

Ce processus débute généralement vers l’âge de 8 mois (et peut durer jusqu’à 2 à 3 ans), au moment où bébé commence à comprendre que ses parents ne représentent pas un prolongement de lui-même, mais sont des personnes distinctes de lui. En se découvrant un individu à part entière, l’enfant va connaître « l’angoisse du 8e mois ».

Cette angoisse s’exprime par une anxiété de séparation provenant de la crainte de perdre l’être aimé. En prenant conscience de son individualité, et par conséquent de la vôtre, Bébé va appréhender les séparations de peur de ne plus retrouver ses parents.

La présence de personnes que votre enfant ne (re)connaît pas peut donc être perçue comme une menace, car ces personnes risqueraient d’être à l’origine de votre éloignement. En restant méfiant et en s’agrippant à vous, votre enfant s’assure que ces inconnus ne vous enlèveront pas à lui.

Aider Bébé à gérer sa peur de l’étranger :

  • Adoptez en cas de pleurs face à une personne inconnue une attitude calme et rassurante tout en tentant de dédramatiser la situation : ne le brusquez pas et laissez votre enfant se tenir près de vous s’il le souhaite.
  • Évitez les propos qui tendraient à minimiser ou nier les peurs de votre enfant : « Mais non, c’est rien ! » est à proscrire, car ces propos laissent penser à votre enfant que vous ne tenez pas compte de son angoisse.
  • Si votre enfant ne souhaite pas être dans les bras d’une autre personne que vous, respectez son refus et ne le forcez pas.
  • Utilisez le jeu du « coucou » en cachant votre visage dans vos mains, par exemple. Ce jeu adoré des enfants aura l’avantage d’aider Bébé à comprendre que ce qui disparaît peut réapparaître.
  • Lui proposer son « doudou » : appelé également « objet transitionnel », ce « doudou » représente pour l’enfant un substitut de la présence du parent et il a donc des vertus apaisantes. Dans les situations de peur, Bébé trouvera auprès de son doudou réconfort et courage ce qui l’aidera à surmonter ses craintes.
  • En fonction de son âge, vous pouvez aider votre enfant à mettre des mots sur ses expériences ou encore à les exprimer par le dessin, les mises en scène avec des poupées, des marionnettes…
  • Votre présence et votre douceur sont encore le meilleur moyen d’aider votre enfant à gérer ses angoisses de séparation. C’est votre attitude aimante qui lui donnera suffisamment confiance en votre retour pour affronter ses peurs et se sociabiliser.
Commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter

Nos recommandations
Article Dormir avec bébé, est-ce une bonne idée ?

Les premiers jours de Bébé à la maison sont l'occasion de mettre en place la nouvelle …