En cours de chargement...

BlackBerry KEYone : le revival du clavier physique

On pensait le concept mort et enterré avec l'arrivée des claviers digitaux, pourtant BlackBerry a pris le risque de revenir à ce qui avait fait sa renommée il y a quelques années... en l'adaptant bien sûr à l'ère du smartphone. Nous avons pris en main le KEYone.

Ergonomie et design

On se souvient que BlackBerry s'est cherché pendant un certain temps. Le dernier modèle notable de la marque, le Passport, en avait surpris et dérouté plus d'un par sa taille et son design assez particulier.

Pour ce dernier modèle, il semblerait que le constructeur se soit assagi et ait fait preuve de plus de sobriété quant à ses choix esthétiques. Le KEYone a en effet tout d'un smartphone classique qu'on aurait customisé avec un clavier physique. Un peu plus petit que la moyenne des smartphones du marché, il perd néanmoins des points sur son épaisseur. Sur ce terrain, il n’a rien à envier à Sony qui est connu pour concevoir des appareils un peu massif.

En ce qui concerne la présence de boutons, le dernier smartphone du constructeur canadien en est pourvu, peut-être même un peu trop. Outre les classiques touches volume et déverrouillage, le KEYone est également pourvu d'un bouton de raccourci d'application permettant d'accéder à une application que vous utilisez très régulièrement. Une très bonne idée cependant gâchée par son emplacement, pile poil à la place habituelle dévolue au... bouton de déverrouillage. Détail extrêmement mal pensé puisqu'il y a fort à parier que deux fois sur trois, vous aurez le réflexe d’appuyer sur le mauvais bouton.

 

les boutons de volumes et de raccourci application

Autre point gênant, surtout sur un BlackBerry : l'absence de slot pour deux nano SIM. BlackBerry est connue pour être une marque de professionnels. Et quoi de plus à propos pour un pro que de fonctionner avec deux cartes SIM ? Ici, ce n'est pas possible. Et c'est très dommage.

En revanche, il serait injuste de laisser penser que le KEYone n'a que des défauts. Il faut en effet souligner la présence de son clavier physique. Loin de gâcher l'ergonomie du smartphone, il permet non seulement de taper relativement vite, mais en plus BlackBerry a eu l'intelligence d'intégrer le lecteur d'empreinte à la touche espace. Le clavier est, par ailleurs, équipé d'un scroll tactile placé au milieu du clavier. Il suffit donc de passer verticalement ou horizontalement son doigt sur les touches pour faire défiler une page, un message, une conversation, etc.

Petit bémol cependant, il faut préciser que pour revenir à l'écran d'accueil vous ne pourrez pas utiliser la barre d'espace qui vous sert de déverrouillage (ce qui semble pourtant être une commande logique). Il faudra en effet passer par le bouton sur l'écran tactile. Un peu contre-intuitif mais on s'y fait. 

Le BlackBerry KEYone est, de plus, équipé d'un port de chargement USB-C et d'un port jack.

Fluidité et navigation

Équipé nativement d'Android Nougat, le KEYone est doté d'une grande fluidité de navigation. On note toutefois quelques arrêts inopinés des applications sans raison apparente, mais le phénomène reste rare. Pour le reste, la navigation dans les menus est efficace et rapide.

Par ailleurs, BlackBerry a eu à cœur d'intégrer un certain nombre d'applications constructeurs à son interface. Très orienté organisation et simplification des process, le système vous proposera de gérer les tâches, l'agenda, les contacts, les messages et de renforcer, notamment, la sécurité de votre telephone car c'est le second point fort du constructeur canadien. BlackBerry est en effet revenu tabler sur un marché de la sécurité à très haut niveau, allant même jusqu'à se targuer de proposer les smartphones les plus sécurisés du marché. Un autre atout au service des professionnels.

Pour ceux qui ont d'ailleurs besoin d'un nombre conséquent de fichiers ou d'applications sur leur téléphone, c'est un des atouts de BlackBerry, le KEYone est équipé d'une mémoire native de 32 Go extensible jusqu'à 2 To. Une capacité non négligeable.

Photographie

En ce qui concerne le module photo, Blackberry a choisi une timide définition de 12 Mpx à l'arrière et 8 Mpx à l'avant. Si l'appareil fait un travail de prise de vue correct, en termes de rendu, il ne faut pas en attendre des miracles. Pourtant, le constructeur a choisi d'utiliser un capteur Sony ayant fait ses preuves sur d'autres smartphones. Pour trouver un coupable, il faudra donc se tourner soit vers l'optique soit vers la correction logicielle. Car en basses lumières le smartphone lisse un peu trop les détails. Et en pleine nuit, il est clairement difficile d'obtenir un bon résultat.

photo prise en basse lumière à la tombée du jour.

Sur les différentes options disponibles, la marque canadienne a choisi d'aller à l'essentiel en ne proposant que quatre modes photos et un mode vidéo. Vous aurez donc le choix entre le classique, panoramique, ralenti ou code-barre. Attention, ce dernier n'a rien à voir avec ce que propose Bixby et ne vous permettra pas de faire vos courses en ligne. Il se rapproche plus du scanner de documents. Bonus, il est également censé scanner les cartes de visite pour les transférer automatiquement dans vos contacts. Une option qui reste parfois hasardeuse car le scanner perd souvent des lettres ou des numéros dans les contacts.

En bref

Le BlackBerry KEYone est un smartphone pensé pour deux catégories de public bien précis. D'un côté, les professionnels qui ont besoin d'un téléphone solide, adapté à leur activité et ultra-sécurisé. De l'autre, les nostalgiques des claviers physiques qui ont déjà une attirance pour les produits de la marque.

Bonne surprise : contrairement à ce que l’on craignait, l'utilisation du clavier s’est avérée bien plus intuitive qu'elle ne le laissait penser. Les raccourcis de glissement verticaux ou horizontaux sont très bien pensés, la suggestion de mots s'adapte très bien et le lecteur d'empreinte sur la barre d'espace reste une bonne idée (même si elle aurait pu être améliorée).

Nous restons donc convaincus que BlackBerry a ici proposé un produit solide et sécurisant. Il reste cependant un peu plus épais que les autres et pèse tout de même un peu lourd. Son module photo reste assez décevant, mais le KEYone reste une valeur sûre pour ceux qui veulent un smartphone fait pour durer.

Le BlackBerry KEYone est vendu au prix de 599,99 euros

Commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter

Nos recommandations
Article Les applications indispensables des vacances

Publié le 12 juillet 2018Les vacances sont là, ou presque. C’est le bon moment pour se …

Article Adoptez un pigeon parisien !

Publié le 12 juillet 2018Vous ne le savez pas encore, mais vous avez terriblement envie …

Article Applis pour smartphones : les bons plans

Publié le 11 juillet 2018Régulièrement, le Play Store de Google propose des offres …