En cours de chargement...

Bouées, brassards, ceinture à flotteurs : que choisir ?

Vos enfants ont envie de se baigner mais ne savent pas encore nager ? Pas de souci, il faut juste trouver l’accessoire qui lui convient pour qu’il barbotte en toute sécurité. Le point sur les bouées, brassards et autres maillots et flotteurs.

Le siège-bouée pour les tout-petits (6 mois à 3 ans)

Pour commencer, quoi de mieux qu’une bouée permettant à votre enfant de mettre ses jambes dans l’eau tout en étant installé dans un siège avec un dossier l’aidant à maintenir son dos ? Pour un meilleur confort, surveillez que le niveau d’eau ne dépasse pas son nombril. Surtout : restez vigilants au risque de retournement. Ne laissez jamais votre bébé seul dans l’eau.

La bouée (à partir de 3 ans)

Le classique ! Veillez à choisir une bouée ni trop petite pour que votre enfant soit confortablement installé, ni trop grande pour éviter qu’il ne glisse. Il existe des tailles en fonction de son poids. L’avantage de la bouée ? Des formes toutes aussi rigolotes les unes que les autres mais aussi des dessins avec les personnages préférés de vos enfants.

Les brassards (à partir de 2-3 ans)

Le temps de l’éveil aquatique arrive. Votre petit bout commence à faire ses premières brasses mais il a encore du mal à se tenir droit dans l’eau ? Mettez-lui ses brassards. Il pourra se déplacer dans l’eau et s’initier à la bonne position allongée.

Là aussi, plusieurs tailles sont disponibles en fonction du poids de votre enfant (jusqu’à 15kg ou 30 kg).

Les maillots de bains flottants (pour les enfants de 11 à 30 kg)

Ou les avantages des accessoires flottants avec la souplesse d’un vêtement. Ils permettent à votre petit nageur d’être à l’aise pour bouger dans l’eau à sa guise. Ces maillots de bain équipés de flotteurs sont recommandés pour l’apprentissage des premiers déplacements dans l’eau. Là encore, veillez à prendre la bonne taille en fonction du poids de votre enfant.

La ceinture à flotteurs, pour les nageurs en herbe

Ça y est, votre enfant arrive à se maintenir allongé dans l’eau ? Pour lui permettre de progresser, enfilez-lui sa ceinture à flotteurs. Elle lui laisse une certaine autonomie dans ses mouvements de bras et de jambes tout en l’aidant à flotter. Veillez à choisir une ceinture pas trop rigide, avec une fermeture sécurisée.

Quoi que vous choisissiez, le risque zéro n’existe pas. Ayez toujours un regard sur vos enfants quand ils sont à l’eau ou au bord d’une piscine.

Commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter