En cours de chargement...

Chaussettes orphelines : ne les laissez plus jamais seules

Tout le monde est confronté au mystère des chaussettes orphelines...et l'enquête reste ouverte. Disparaissent-elles à travers le tambour de la machine ? Sont-elles dispatchées parmi les différents membres d'une famille, fans du look dépareillé ? Quittent-elles votre maison pour découvrir le monde à pieds ? Nous ne levons pas le voile sur cette intrigue, mais nous avons une solution à vous proposer pour recycler les solitaires, grâce à un beau projet collaboratif et solidaire.

L'association Chaussettes orphelines

Au cœur du quartier de la Goutte d'Or à Paris, Marcia de Carvalho a installé son association, les Chaussettes Orphelines, un projet qui associe le recyclage textile à l'insertion sociale. Quand on pousse la porte de cet atelier-boutique, on ne se doute pas de l’originalité des vêtements présentés. Les pulls, gilets, écharpes, bonnets et chaussettes sont en effet issus d’un processus de fabrication bien particulier.

Les mailles sont confectionnées en France à partir de chaussettes orphelines, collectées auprès de nombreux partenaires (institutions, entreprises, écoles). « L’idée m’est venue en faisant le tri dans le tiroir de mes enfants » explique la créatrice de l'association. Les chaussettes collectées partent dans le Tarn pour redevenir du fil.  Celui-ci est retricoté en chaussettes neuves, en écharpes, bonnets ou pulls.

L’association a aussi mis en place des ateliers d’insertion, ouverts à tous.

Comment ramener vos chaussettes ?

Rendez-vous dans certains magasins* avec vos chaussettes orphelines au rayon textile, auprès d'un stand dédié à l'association. Vous pouvez en complément faire un don de 1 €, en achetant une carte don en caisses, au profit de l'association. Vous recevrez en échange un bon de réduction de 2€.  

Vous participez ainsi à l'économie circulaire et vous trouvez une utilité à vos chaussettes égarées !

* magasins : Englos, Dunkerque, Le Pontet, Aubagne, Pérols, Tomblaine, Toulouse, Tours Nord, Poitiers Sud, Chateauroux

Commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter

Chez nous, on appelle ça les "chaussettes célibataires" :D