En cours de chargement...

Comment amplifier le signal Wi-Fi chez moi ?

Publié le 24 septembre 2021

La qualité d’un réseau internet est devenue un incontournable au sein de son foyer. Quel que soit votre métier, les membres de la maison, les besoins et les activités de chacun, il est aujourd’hui important de pouvoir profiter d’un bon signal réseau. En effet, à quoi bon avoir souscrit à une offre THD ou à la fibre si derrière toutes les applications semblent ralenties ?

Ces dernières années, les besoins en matière d’internet ont fortement évolué. Alors que par le passé la plupart des foyers regardaient simplement les chaînes de TV, aujourd’hui rares sont ceux qui échappent à la TV par la box ou au streaming vidéo. Et c’est sans compter les activités diverses du quotidien telles que les jeux vidéo, le télétravail, ou encore les appels vidéo. Or, à force d’être connectés, la répartition du signal peut peiner à se faire ou pire, peut se diriger vers les appareils dédiés aux loisirs plutôt que sur ceux nécessaires au travail.

Aussi, que vous soyez dans un petit appartement ou dans une grande maison, nous avons décidé de vous présenter les principales solutions pour augmenter le signal Wi-Fi au sein de votre foyer et pouvoir y accéder depuis n'importe quelle pièce.

Quelles différences entre les normes Wi-Fi ?

Lorsque vous souscrivez à une box, il est normalement précisé avec quelle norme réseau le matériel proposé est compatible. À ce jour, la plupart des équipements bénéficient du Wi-Fi 5 et une poignée d’entre eux profitent du Wi-Fi 6. Certaines box, souvent pour des offres de premier prix ou anciennes se limitent quant à elles au Wi-Fi 4.

Faisons le point sur les différences entre ces normes de réseau sans fil. La première caractéristique majeure entre ces trois déclinaisons est la puissance maximale du débit. Plus vous optez pour une technologie récente, plus il est conséquent.

Le Wi-Fi 5, aussi appelé par son nom de code 802.11ac peut proposer une bande passante maximale de 5,3 Gbps, alors que la sixième génération (aussi appelée 802.11ax) peut dépasser les 10 Gbps. Les données, qu’elles soient reçues ou émises, transitent donc plus rapidement avec le Wi-Fi 6 qu’avec le Wi-Fi 5.

Le Wi-Fi 4 (802.11n) ne dépasse pas théoriquement les 288 Mbps, soit significativement moins que ses deux successeurs.

Les notions de 2,5 GHz et 5 GHz

À noter toutefois qu’un autre paramètre entre en jeu. Vous l’avez peut-être déjà constaté lorsque vous vous connectez à votre réseau Wi-Fi domestique, deux options vous sont généralement proposées : soit en 2,4 GHz (la version classique), soit les 5 GHz. Dès lors que vous sélectionnez les 5 GHz, le débit devient plus important. Sur le Wi-Fi 4, il permet de monter à un maximum de 600 Mbps.

La fréquence des 2,5 GHz est celle d’origine. Du fait de son existence historique, elle est souvent saturée, c’est pourquoi il est recommandé lorsque c’est possible de sélectionner le réseau domestique en 5 GHz. Moins saturé, il offre donc une meilleure puissance.

J’ai bien paramétré ma box, mais mon signal est faible dans certaines pièces. Comment faire ?

Lorsque vous vivez dans un petit appartement, vous êtes moins concerné par ce problème, car le Wi-Fi est bien présent partout dans la ou les pièces. Mais dès lors que vous vivez en maison ou même dans un appartement en duplex par exemple, l’accès au réseau Wi-Fi domestique peut être plus compliqué depuis certains lieux de votre domicile.

C’est dans ce cadre qu’il peut être intéressant d’amplifier le signal Wi-Fi. Quatre solutions sont alors à envisager.

Valider la norme Wi-Fi de sa box

Dans un premier temps, il peut être opportun de vérifier si votre box propose au moins du Wi-Fi 5, voire du Wi-Fi 6, ce qui est encore assez rare. En effet, si vous vivez dans une maison mais que votre box est limitée à du Wi-Fi 4, comme évoqué ci-dessus, le débit se voit naturellement réduit par rapport aux autres normes.

Dans ce cas précis, il peut s’avérer important de commencer par changer sa box, soit en demandant une version plus récente à son fournisseur d’accès soit en en changeant d’offre internet et donc de matériel.

À noter que si vous hésitez à opter pour une box proposant du Wi-Fi 6, vérifiez d’abord que le reste de vos équipements (PC, smartphone et autres objets connectés) sont bien compatibles sinon cette évolution ne vous apportera pas de changement majeur au quotidien.

Répéter le signal Wi-Fi grâce à vos prises de courant

C’est la solution la plus utilisée. Grâce à ce système, il suffit de brancher dans les pièces où le signal est absent ou faible un répéteur Wi-Fi, qui permet d’amplifier le réseau comme si la box était placée à côté. Rien de plus simple, aucun pré-requis en termes de connaissances techniques n’est demandé.

Vous pouvez en disposer dans la maison autant que cela est nécessaire, même si l’idée est de ne pas en mettre dans chaque pièce non plus.

Si vous souhaitez opter pour cette technologie, les marques TP-Link et NetGear en proposent, pour des prix variant de 34,99 euros à 119 euros.

Le CPL comme solution alternative

Parfois les répéteurs Wi-Fi ne sont pas suffisants et adaptés. C’est notamment le cas lorsque les murs sont trop épais et ne permettent pas de laisser passer le moindre signal.

Dans ce cas, une autre technologie peut répondre à votre problématique. Il s’agit des CPL. Ils se branchent, eux aussi, aux prises de courant. Le boîtier initial est raccordé à la box. Le réseau passe ensuite par le courant pour arriver dans un autre CPL associé, qui sera placé dans une pièce où le réseau est absent, voire trop faible. Il est toutefois indispensable que les CPL associés soient installés sur des prises appartenant à un même réseau électrique. Dans le cas contraire, cela ne fonctionnera pas car il y aurait une rupture dans le suivi du signal.

La force du CPL est qu’il vous permet d’avoir un signal fort comme si vous aviez la box à cet endroit précis.

La marque TP-Link est la plus représentée en matière de kit CPL. Il faut compter entre 50 euros et 99 euros pour un double CPL.

Le Wi-Fi Mesh ou Wi-Fi maillé

Certains CPL sont dotés de cette technologie. Ce système agit comme un routeur et redirige automatiquement le signal internet vers tous vos appareils connectés. Pour pouvoir intervenir dans toute la maison, y compris dans les zones éloignées de la box, il agit par des points d’accès qui peuvent être multiples (petits boîtiers appelés satellites), qui sont chargés de collecter le signal et de le renvoyer aux appareils concernés. Vous pouvez mettre autant de satellites que nécessaire.

En complément …

Quelques bonnes pratiques sont également à respecter. En effet, lorsque vous êtes plusieurs dans votre foyer, il devient essentiel d’optimiser ses connexions. Lorsque vous n’utilisez pas un appareil, faites en sorte qu’il ne soit pas connecté au réseau afin qu’il ne puise pas en partie dans la bande passante.

Parfois, il peut même être opportun avec l’accord de chaque membre de la famille de se consacrer des plages horaires pour une utilisation gourmande. Les confinements successifs ont à ce titre fait remonter ces problématiques. Communiquer avec sa hiérarchie en visio lorsque votre conjoint ou votre enfant joue en réseau ou regarde des films et séries en streaming peut vite devenir un parcours du combattant. 

Nos recommandations
Article Realme lance sa nouvelle montre connectée : la Watch T1

Publié le 21 octobre 2021Le fabricant chinois a tenu une conférence en ligne cette …

  • 0 J'aime
Article Samsung Unpacked Part 2 : les Galaxy Z Flip 3 et Watch 4 se …

Publié le 20 octobre 2021Le géant coréen vient d’animer une nouvelle conférence Unpacked. …

  • 0 J'aime
Article Samsung Galaxy S22 : des écrans plus compacts

Publié le 20 octobre 2021De nouvelles images suggèrent que la conception des écrans des …

  • 0 J'aime