En cours de chargement...

Comment faire cohabiter bébé avec un animal domestique ?

Pour les tout-petits, les animaux domestiques sont d’importants compagnons, de véritables médiateurs vers la connaissance et l’autonomie. Voici les précautions à prendre afin que la cohabitation se passe bien.

L’animal de compagnie, un intermédiaire enfant-parents

L’enfant voit l’animal comme un « autre lui ou comme un intermédiaire entre lui et ses parents », explique le Pr Marcel Rufo. Il lui parle, lui confie ses secrets. A ses yeux, il fait partie de « sa » famille. Incitez l’enfant à s’en occuper, en prendre soin, lui donner à manger. Cela lui permettra de se responsabiliser, à la mesure de ses moyens et selon son âge, bien sûr. Certaines études montrent aussi qu’outre la responsabilisation de l’enfant, la cohabitation avec un animal de compagnie l’aide aussi à développer son langage corporel.

Enfin, lorsque l’animal est malade, vieillit, cela va permettre au tout-petit de réfléchir à la temporalité, à la mort.

Bébé et animal de compagnie : quelles précautions prendre ?

Si l’animal était là avant l’enfant, il est indispensable que tout deux fassent connaissance. A la maison, sous votre surveillance, laissez l’animal sentir l’enfant, le découvrir. Mais ne le laissez jamais seul avec lui. Certains gestes peuvent être mal compris et provoquer des accidents.

Le chat aura tendance à fuir les cris et les mouvements brusques. Son moyen de défense, la griffure peut être un danger. Il doit être exclu de la chambre de l’enfant et chassé du berceau douillet qui pourtant l’attire immanquablement, la chaleur du petit aidant.

Pour le chien, la grande difficulté tient à la jalousie et il a du mal à identifier l’enfant comme un « homme ». S’il cherche à le lécher, laissez faire si ce sont les pieds ou les mains, stoppez dès qu’il devient trop « collant » ! Certaines situations sont dangereuses, lorsque le chien mange par exemple. Il est impératif d’apprendre à un enfant, aussi petit qu’il soit, de ne jamais déranger un chien lorsqu’il mange et lorsqu’il est installé dans sa niche (ou son coin à lui).Veillez à ne pas rendre l’animal jaloux inutilement.

Le meilleur moment pour prendre un animal de compagnie

Dans l’idéal, le chien doit avoir bien établi son domaine avant d’accepter un enfant. Il vaut donc mieux l’avoir adopté avant l’arrivée de bébé ! Si toutefois ce n’était pas le cas, il serait préférable d’accueillir un chiot très jeune lorsque bébé est encore tout-petit, afin que le fait d’avoir un enfant très jeune à la maison soit un acquis pour le chien, qui forcément grandira plus vite que lui. Une chienne de taille moyenne fera un compagnon idéal grâce à son instinct maternel et sa taille raisonnable.

Si vous souhaitez acquérir un chat, cela ne pose que peu de problèmes quel que soit l’âge de l’enfant : il suffit de bien s’assurer du respect des consignes de sécurité, notamment du fait que le chaton n’aille pas dans le lit de bébé. Si votre enfant marche déjà mais reste très jeune, attendez peut-être qu’il soit un peu plus grand (vers 3 ans) pour être sûrs qu’il vous écoute un minimum et ne tente pas trop « d’expériences » sur le petit chat.

Commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter

Nos recommandations
Article Comment faire comprendre les interdits à un enfant ?

Que vous attendiez votre premier enfant ou que vous soyez déjà maman, il est normal et …

Article SOS, bébé fait des colères !

Jusqu’à 18 mois, vous aviez un ange qui soudainement refuse de marcher, s’habiller, se …

Article Le changement d’heure perturbe-t-il le rythme de bébé ?

Si en octobre, on gagne une heure, on la perd le dernier week-end de mars. Pas toujours …