En cours de chargement...

Comment gérer la peur de l'accouchement ?

Devoir gérer la peur de l'accouchement ? Oui, cela arrive à beaucoup de futures mamans ! Vous aviez sans doute pensé à de jolies choses pour le jour J - sa première petite tenue, la manière de l'annoncer à vos proches...- mais peut-être pas anticipé la possibilité d'avoir peur de rencontrer votre bébé !

Pourtant, à quelques semaines du terme, l'appréhension est là, palpable, peut-être même croissante, et rassurez-vous, c'est normal ! Bonne nouvelle, il y a quelques petites astuces qui pourront vous aider à partir à la maternité plus sereinement.

Savoir accepter la peur de l’inconnu

Entre impatience et excitation, la fin de grossesse laisse soudain remonter quelques-unes des peurs auxquelles vous aviez peut-être pensé en début de grossesse, et qui étaient enfouies ces derniers mois. Crainte de ne pas partir à la maternité au bon moment, appréhension de la douleur, peur que quelque chose se passe mal, angoisse de ne pas aimer son bébé au premier regard... Les raisons profondes sont différentes d'une future maman à l'autre et pas toujours très rationnelles.

Mais l'accouchement, c'est l'inconnu. Alors, c'est bien normal d'avoir une petite appréhension, que ce soit le premier accouchement ou non d'ailleurs. Car la peur de l'accouchement n'est pas réservée aux primipares. En effet, chaque naissance est unique !

Gérer la peur de l'accouchement en en parlant

Le premier pas, c'est d'accepter d'avoir peur. Ces peurs sont peut-être difficiles à exprimer à vos proches, par pudeur ou culpabilité. Alors on vous le répète, avoir peur c'est normal et cela ne signifie pas que vous n'êtes pas prête à devenir mère !

Mais il est important que vous puissiez exprimer vos craintes et trouver une oreille attentive qui saura aussi vous apaiser. Les rendez-vous de préparation à la naissance sont idéaux pour cela, parlez-en à votre sage-femme ou à votre gynécologue. Ces professionnels ont l'habitude d'accompagner des naissances, ils auront sans doute les mots justes pour vous aider à gérer la peur de l'accouchement.

Se détendre en tant que future Maman

Les techniques de respiration apprises en cours de préparation à la naissance pourront aussi vous aider à vous relaxer. Et c'est d'ailleurs le meilleur conseil qu'on puisse vous donner dans les dernières semaines : prendre soin de vous et vous relaxer un maximum afin d'éviter d'arriver à la maternité comme une pile électrique !

D'ailleurs, ne manquez pas la visite de la maternité, cela sera ô combien rassurant d'arriver dans un environnement que vous connaissez déjà !

Et si votre conjoint a décidé de vous accompagner en salle de naissance, n'hésitez pas à parler ensemble de vos craintes avant, vous serez plus détendus tous les deux, s'il sait comment vous aider sans vous mettre mal à l'aise.

Se concentrer sur sa propre expérience à venir

L'angoisse des futures mamans naît souvent avec les récits d'accouchements difficiles qui se répètent dans l'entourage. Il est difficile pour une future maman qui entend ce type de récits, de ne pas faire le lien avec son propre accouchement à venir... Pourtant ces récits sont parfois tellement anciens qu'il n'y a plus de commune mesure avec la prise en charge proposée aujourd'hui aux femmes enceintes afin d'assurer une naissance le plus en douceur possible !

Alors, pendant quelque temps, fermez vos oreilles aux récits de naissances difficiles, et essayez plutôt de penser au moment où votre bébé sera dans vos bras !

Dès lors que votre petit être sera né, ces craintes vous sembleront bien lointaines, balayées par le bonheur d'être maman !

Commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter

Nos recommandations
Article Comment calculer sa date d’accouchement ?

Votre test de grossesse est positif ? Vous allez accueillir votre bébé dans neuf mois. …

Article Organiser une Baby Shower réussie en 3 étapes !

Organiser une Baby Shower, voilà une perspective très réjouissante de la période de votre …

Article Grossesse : Bébé commence à bouger

Sentir Bébé bouger pour la première fois, voilà l’une des grandes étapes de la grossesse …