En cours de chargement...

Comment installer son premier terrarium ?

Un terrarium est l’équivalent d’un aquarium où l’eau est remplacée par un substrat avec des plantes et/ou des animaux terrestres à la place des poissons. Nos conseils pour réaliser et entretenir facilement le vôtre.

Le contenant

Pour créer cet écosystème miniature, choisissez un contenant rigide, imperméable, laissant passer la lumière : verre, matière plastique (plexiglas, polystyrène extrudé), métal ou bois avec une façade transparente. Un bocal, un vase ou un vieil aquarium peut suffire du moment que l’ouverture soit suffisamment large et frontale pour faciliter l’entretien. Mettez-y des plantes de croissance lente seules ou associées à des animaux : reptile, lézard, tortue, escargot, insecte.

Les règles d’or pour un terrarium réussi

Prévoyez un système de drainage. Le fond n’étant pas percé, l’eau stagne et peut provoquer un pourrissement. Posez au fond quatre couches successives : des billes d’argile ou une couche de graviers, un feutre de jardin imputrescible, du charbon actif puis le substrat : terre, sable, sphaigne, fibres végétales, copeaux de bois, terreau pour cactées, tourbe ajoutée au terreau pour les plantes de milieu humide, papier absorbant et carton pour les animaux. Une bonne aération évite le développement de moisissures et de bactéries, surtout dans les terrariums chauds et humides. Placez votre terrarium dans un endroit lumineux sans soleil direct. Pour certaines plantes ou animaux diurnes, complétez artificiellement l’apport en lumière avec des néons ou des diodes électroluminescentes ou DEL (un dispositif opto-électronique capable d’émettre de la lumière lorsqu’il est parcouru par un courant électrique).

Entretien : les bons gestes

Nettoyez régulièrement les plantes, apportez deux fois par an des engrais organiques. N’arrosez pas souvent, vaporisez tous les quinze jours les plantes grasses. Surveillez l’hygrométrie : les végétaux de milieu humide (plantes épiphytes comme les orchidées miniatures, mousses, fougères, plantes carnivores…) ont besoin d’humidité. Agrandissez l’ouverture si vous désirez recréer un milieu désertique pour les plantes succulentes, cactus… préférant une atmosphère sèche. Les reptiles, fougères, lichens… ont des tolérances limitées vis-à-vis des écarts d’humidité, tandis que d’autres espèces ont besoin de variations d’humidité au cours de la journée. Régulez le taux par pulvérisation manuelle régulière d’eau tiède ou avec un système automatisé. Pour la température, optez pour un chauffage par air qui envoie de l’air chaud, ou pour un chauffage ciblé avec une lampe chauffante ou infra-rouges, des câbles chauffants protégés pour que l’animal ne soit pas en contact direct. 

Terrarium 30x30x30cm Exo Terra

Terrarium 30x30x30cm ExoTerra PT2600Le terrarium Exo Terra 30x30x30cm est conçu par des herpétologistes européens. Il sera l'habitat idéal …

https://www.auchan.fr
Cable chauffant pour terrarium 25W

le câble chauffant 25W pour terrarium Exo Terra permet de fournir de la chaleur exactement où c'est nécessaire. On en fait le meilleur …

https://www.auchan.fr
Commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter

Nos recommandations
Article Comment désherber naturellement le potager ?

Avant l’arrivée du printemps, il faut préparer le terrain pour éviter que les mauvaises …

Article Comment récupérer l'eau de pluie en hiver ?

Si vous ne possédez ni source ni puits, récupérer l’eau pluviale est un geste …

Article Que faire dans mon potager en janvier ?

L’hiver, le jardin se repose. Mais le potager, lui, ne tourne pas au ralenti. Petit tour …