En cours de chargement...

Mes cheveux après la grossesse

Enceinte, vous aviez des cheveux forts, épais, brillants, digne d’une publicité pour shampoing. Depuis l’accouchement, ils font triste mine et tombent par poignées… C’est normal, ne paniquez pas : voici ce qu’il faut faire.

Pourquoi perdons-nous beaucoup de cheveux après l'accouchement ?

Pendant la grossesse, l’augmentation du taux d’oestrogènes maintient artificiellement en vie les cheveux et ralentit le rythme naturel de leur chute. C’est pourquoi la chevelure est plus épaisse. Après l’accouchement, la chute hormonale brutale provoque une chute de cheveux réactionnelle, également appelée alopecie post-partum, qui apparaît dans les deux semaines suivant la naissance de bébé. Ajoutez à cela le stress, la fatigue des jeunes mamans et bien souvent une carence en fer, et adieu chevelure de déesse.

Comment limiter la chute des cheveux ?

Si généralement les choses rentrent dans l’ordre en moyenne 8 mois après l’accouchement, vous pouvez quand même donner un petit coup de pouce à la nature.

En traitement de fond, misez sur des compléments alimentaires « spécial cheveux ».

Au quotidien, choisissez des shampoings très doux à usage quotidien. Evitez les shampoings nourrissants qui ont tendance à alourdir la fibre capillaire et qui vous donneront encore plus l’impression de cheveux mou. Ne zappez plus l’étape après-shampoing, car plus les cheveux sont doux et légers, moins ils souffriront du passage de la brosse. Fuyez les lisseurs, les sèche-cheveux et les teintures (même éphémères) qui risquent d’abîmer la fibre.

En cure, adoptez des lotions ou des ampoules anti-chute. Il suffit de déposer le produit sur le cuir chevelu et de s’octroyer un massage du bas de la nuque jusqu’au sommet du crâne. Doucement et en mouvements circulaires avec la pulpe des doigts. Un petit moment de plaisir qui aidera à restimuler la microcirculation sanguine du cuir chevelu.

Enfin, quand vous le pourrez, offrez-vous une pause chez le coiffeur. Même si les couper n’influera pas sur la qualité des cheveux, une coupe plus courte vous donnera une impression de volume et de peps retrouvé.

Et si cela persiste ?

Si vous constatez que la chute augmente et/ou que les choses ne se sont pas stabilisées au bout de 6 à 8 mois, prenez rendez-vous chez votre dermatologue. Il fera pratiquer des analyses, notamment pour vérifier votre taux de fer, et vous prescrira un traitement adapté.

Commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter

Nos recommandations
Article 5 astuces pour une remise en forme après grossesse

Ça y est, bébé est là. Vous êtes la plus heureuse des mamans… mais pas forcément la mieux …

Article Comment avoir un visage éclatant ?

Pendant et après la grossesse, la peau subit de nombreux changements sous l’effet des …

Article Les vergetures : ennemies n°1 des mamans

Les vergetures sont notre hantise à toutes. Disgracieuses, il faut bien le reconnaître, …