En cours de chargement...

Comment planter et entretenir un géranium ?

Les géraniums se cultivent facilement mais demandent quelques précautions pour passer l’hiver et bien repartir au printemps. Suivez nos conseils pour réussir leur plantation et avoir une profusion de fleurs colorées jusqu’à l’automne.

Géranium vivace : rustique et de croissance rapide

Contrairement aux pélargoniums des balcons, les vrais géraniums sont des plantes vivaces, résistant jusqu’à - 15 °C. C’est une valeur sûre pour vos massifs, bordures et talus. Les formes rampantes, étalées et tapissantes sont indiquées en couvre-sol. Semez de février à avril des graines en terrine, recouvrez de terreau, tassez, arrosez en pluie fine et placez au chaud (20 °C) et à la lumière. Après la levée, un mois après environ, repiquez les jeunes plants. Si vous achetez vos géraniums en godets, plantez-les en pleine terre en mars-avril dans un endroit ensoleillé ou à l’ombre légère. Evitez les sols humides et trop acides. Attendez mai dans les régions plus froides. Creusez un trou d’environ 20 cm de profondeur et mélangez la terre extraite avec un peu de compost et de l’engrais à libération lente. Espacez-les de 25 à 50 cm, soit de 4 à 9 plants par mètre carré, selon les espèces.

Pélargonium : une floraison opulente

Communément appelés géranium, les pélagorniums sont incontournables pour fleurir un balcon, une terrasse ou des parterres. Il existe de nombreux hybrides comme le géranium lierre à petites fleurs et à port retombant (Pelargonium peltatatum) ou le géranium zonale (Pelargonium zonale) à port dressé et à grosses fleurs simples ou doubles. Ils redoutent davantage l’excès d’humidité que la sécheresse. Pour améliorer le drainage en pot ou en jardinière, prévoyez un trou d’évacuation, déposez au fond des billes d’argile ou des graviers sur 5 cm d’épaisseur. Posez un feutre géotextile puis utilisez du terreau spécial géranium. Placez devant vos géraniums tombants, et coté balustrade les géraniums buissonnants en évitant de trop les serrer.

Comment entretenir des géraniums

Arrosez régulièrement au pied, sans mouiller le feuillage, en laissant la terre s’assécher en surface entre deux apports d’eau. S’ils sont cultivés en pot, apportez un engrais liquide spécial géranium tous les quinze jours de mai à septembre. En cas de rouille ou de pourriture grise, ôtez les feuilles atteintes et traitez avec de la bouillie bordelaise. Placez des appâts anti-limaces au pied des plantes. Prolongez leur floraison en retirant au fur et à mesure les feuilles jaunies et les fleurs fanées et en rabattant en mai-juin les tiges défleuries. Rentrez vos pots avant les premières gelées dans une pièce hors gel type garage ou cave, vous les ressortirez au printemps. 

D'autres conseils sur l'entretien du jardin :

Mimosa : comment le planter et l'entretenir ?

Originaire d'Australie et implanté en France au 19ème siècle, le mimosa est un arbuste ou petit arbre réputé pour ses pompons jaune d'or …

https://auchanetmoi.auchan.fr
Comment planter et entretenir les petits fruitiers ?

De faible encombrement mais produisant beaucoup de fruits, voici trois arbustes à planter jusqu'à fin mars au jardin ou sur son balcon. Ils …

https://auchanetmoi.auchan.fr
Comment planter et entretenir un conifère ?

Avec un feuillage généralement persistant, des formes et couleurs variées, les conifères offrent un décor permanent au jardin pour former …

https://auchanetmoi.auchan.fr
Commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter

Nos recommandations
Article Comment récupérer l'eau de pluie en hiver ?

Si vous ne possédez ni source ni puits, récupérer l’eau pluviale est un geste …

Article Que faire dans mon potager en janvier ?

L’hiver, le jardin se repose. Mais le potager, lui, ne tourne pas au ralenti. Petit tour …

Article 3 astuces pour fabriquer un engrais naturel ?

Oubliez les engrais chimiques ! Il suffit de quelques bonnes astuces pour fabriquer son …