En cours de chargement...

Comment protéger ses plantes l’hiver ?

Lorsque les températures chutent, les plantes du jardin ou de la terrasse doivent être protégées du gel et de l’humidité. Voici nos conseils pour qu’elles soient en pleine forme quand le printemps reviendra !

Quelles plantes mettre à l’abri l’hiver ?

Hortensia, buis, bouleau… les plantes rustiques résistent à des températures pouvant atteindre les -15 degrés et sont idéales dans des régions où le gel est fréquent.

En revanche, dès le mois de novembre, il faut protéger les plus vulnérables : arbustes à feuillage persistant, jeunes plantations, plantes en pot et jardinières, de géraniums ou bougainvillées par exemple.

Car le froid attaque leurs branches et mais aussi les racines : en effet l’eau contenue dans la terre gèle, faisant augmenter son volume, ce qui les blesse.

Quant aux cactées et plantes grasses dans la maison, éloignez-les simplement des sources de chaleur et exposez-les le plus possible à la lumière. Inutile de les arroser jusqu’au mois de mars.

Quelles méthodes de protection pour les plantes en hiver ?

Avant que ne surviennent les premières gelées, et pour ne pas risquer un choc thermique, rentrez les plantes en pot dans un local frais, aéré et lumineux, après avoir pris soin d’ôter feuilles abîmées ou malades et fleurs fanées. Arrosez une fois par mois jusqu’en février.

Si vous ne disposez d’aucun endroit de type véranda, mieux vaut les laisser dehors plutôt que dans une pièce chauffée : entreposez-les alors à l’abri des courants d’air, près des murs, en surélevant les pots pour éviter le contact avec le sol froid. Puis protégez les pots, et donc les racines des plantes, en les enveloppant avec du papier journal ou du plastique à bulles. Enfin, recouvrez les plantes d’un voile d’hivernage, maintenu par des pierres, des rondins ou des épingles à linge. Doublez voire triplez l’épaisseur pour les plus fragiles.

Emmitouflés sous un voile d’hivernage, les arbustes peu rustiques profiteront eux aussi de quelques précieux degrés supplémentaires et se porteront comme un charme une fois le printemps revenu.

Autre méthode, tout à fait compatible : le paillage. Disposez au pied des plantes de la paille, du foin, des fougères, ou des feuilles mortes en couche de 15 à 20 centimètres. Tassez et maintenez avec un peu de terre pour que cela ne s’envole pas. Brassez régulièrement ce paillage pour que l’humidité ne s’accumule pas.

Quant aux plantes en pleine terre, elles peuvent elles aussi être protégées par du paillage et les arbustes enveloppés dans un voile d’hivernage.

Lire aussi : 

Préparer sa piscine à passer l’hiver

Préparer sa piscine à passer l'hiver

Que votre piscine soit hors-sol ou enterrée, sa mise en hivernage permet de la préserver des gelées et vous évitera ainsi les mauvaises …

https://auchanetmoi.auchan.fr

Comment cultiver un potager l’hiver ?

Comment cultiver un potager l'hiver ?

L'hiver c'est la saison calme au jardin. Mais la chute des températures et les intempéries ne signent pas l'arrêt total des plantations et …

https://auchanetmoi.auchan.fr
Commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter

Nos recommandations
Article Que faire dans mon potager en janvier ?

L’hiver, le jardin se repose. Mais le potager, lui, ne tourne pas au ralenti. Petit tour …