En cours de chargement...

Comment récupérer l'eau de pluie en hiver ?

Si vous ne possédez ni source ni puits, récupérer l’eau pluviale est un geste éco-citoyen, qui permet d’arroser le jardin, de laver la voiture… à moindre frais. Mais comment faire lorsqu’il gèle ?

Eau de pluie : deux systèmes de récupération

Laver la vaisselle, le linge ou soi-même sont autant de gestes qui consomment beaucoup d’eau au quotidien. Sans compter les plantes à arroser, les terrains à irriguer, la voiture à nettoyer... Avec une moyenne de 150 litres par jour et par personne, le budget d’un foyer de quatre personnes tourne autour des 800 euros par an. Pour réduire la facture, il existe différentes solutions, comme les économiseurs fixés aux robinets, ou remplacer les bains par des douches... Mais aussi récupérer l’eau pluviale afin d’alimenter les W.-C., laver les sols, le linge…

Comment ? Principalement grâce à un récupérateur à cuve extérieure ou enterrée. Deux systèmes qui recueillent et stockent entre 300 et 5000 litres. Une solution économe et écolo !

Sauf que le récupérateur extérieur a un inconvénient majeur : l’hiver il risque d’être endommagé par le froid et le gel. Il faudra donc entreposer la cuve dans le garage, un abri de jardin ou une dépendance. En revanche, le récupérateur à cuve enterrée fonctionne toute l’année. Et il est tout indiqué si vos besoins sont plus importants car il peut stocker jusqu’à 5000 litres d’eau.

Eau de pluie : la cuve enterrée, LA solution hivernale

Si la cuve en béton est recommandée pour les zones urbaines, afin de conserver la qualité de l’eau, le modèle en polypropylène homopolymère résistera mieux aux écarts de températures et aux pressions. Dans la cuve, dont le haut est enterré à 40 centimètres de profondeur au moins, l’eau est à l’abri du gel et les réservoirs souples ne risquent rien car ils peuvent subir des températures allant jusqu’à -30 degrés.

Pour choisir la capacité de la cuve, comptez 15 litres par m2 de terrain. Si l’utilisation de l’eau est également sanitaire, ajoutez 1000 litres par personne.

L’installation doit comporter un surpresseur qui redistribue l’eau vers les appareils de la maison et vers l’extérieur via un réseau séparé de celui de l’eau potable. Dehors, un filtre empêchera feuilles, mousses et petits animaux d’obstruer le conduit. Le dispositif idéal pour récupérer l’eau de pluie par tous les temps !


Lire aussi : 

Nos recommandations
Article Idées pour décorer un balcon et les petits espaces …

Balcon, courette, petite terrasse … vous avez la chance de pouvoir mettre le nez dehors, …

  • 0 J'aime
Article Jardinage de printemps, par quoi je commence ?

C'est le printemps, les beaux jours arrivent ! Pour vous aider à organiser votre …

  • 0 J'aime
Article Compost, engrais : lancez-vous !

Quelle est la différence entre le compost et l’engrais, deux indispensables du jardin ? …

  • 0 J'aime