En cours de chargement...

Comprendre Google Pay

Publié le 18 janvier 2019

Google Pay, le système de paiement mis en place par la firme de Mountain View a mis un peu de temps à s’installer sur les mobiles. Avec l’arrivée d’Android Pie, ce mode de paiement tend à s’installer nativement sur nos objets connectés. Petit point sur ce que fait l’application de Google.

Le système de paiement sans contact se répand à la vitesse grand V. Déjà présent sur l’ensemble des cartes de paiement, il investit aujourd’hui nos objets connectés, de nos smartphones à nos smartwatches.

Vous le connaissiez peut être sous l’appellation Android Pay ou Wallet (pour les plus anciens), mais aujourd’hui c’est bien Google Pay que vous pourrez trouver préinstallé sur vos smartphones Android One, ou à installer vous-même sur vos mobiles Android et iOS. Google Pay, c’est l’un des trois gros systèmes de paiement dématérialisé grâce auquel vous pouvez enregistrer plusieurs cartes et les utiliser pour régler des achats.

LE NFC grâce à qui le miracle se produit

Le principe est simple et est basé sur le même modèle que les technologies d’Apple ou Samsung. Via la puce NFC, qui permet également sur vos cartes de crédit de régler vos achats sans contact, la puce intégrée à votre téléphone peut effectuer le même travail. Pour cela il vous suffit de scanner ou entrer à la main les différents numéros de votre (ou vos) carte(s) de paiement et l’application se chargera de la (les) lier à votre compte en banque pour pouvoir se substituer à la classique carte bleue.

Ce qui différencie Google Pay

Loin d’être le seul sur le marché, Google Pay, disponible depuis décembre dernier, doit faire face à un Apple Pay déjà bien implanté dans l’hexagone, et un Samsung Pay qui a lancé l’offensive depuis bientôt un an.

Alors que propose le géant de Mountain View pour faire pencher la balance de son côté ? Pour commencer, le système de Google peut, contrairement à ses concurrents, être installé sur n’importe quel terminal, et ce, même s’il n’est pas sous Android puisque l’application est disponible sur l’App Store.

Ensuite, le système Google Pay reprend le principe de Wallet et permet non seulement de stocker ses moyens de paiement, mais aussi d’enregistrer billets d’avions (chez nous pour le moment, seul Air France est compatible), cartes de fidélité, et aux États-Unis, depuis peu, il est même possible d’effectuer des virements depuis l’application.

Là où Google se trouve quelque peu désavantagé par rapport à la concurrence, c’est que son arrivée récente ne lui permet pas de bénéficier d’un très large réseau d’établissements bancaires partenaires. Le géant de l’informatique ne propose en effet pour le moment que des compatibilités avec des banques en ligne.

Toutes les banques ne prennent pas en charge Google Pay

Dans la liste, il faudra donc se contenter, pour le moment, de Boon, Boursorama, Lydia, N26, Revolut, et surprise, les cartes ticket restaurant Edenred sont également parmi les partenaires. Ceux qui ont donc troqué leurs titres papier pourront dématérialiser leur carte dans l’application de Google et payer leurs déjeuners à l’aide de leurs smartphones.

Cependant, la liste devrait s’étoffer prochainement, Google Pay ayant pour vocation de s’installer durablement dans les terminaux mobiles des utilisateurs.

Et la sécurité ?

Une généralisation qui semble être signe que les banques font enfin confiance aux protocoles de sécurité garantis à la fois par les développeurs d’applications, les constructeurs de smartphones, et les opérateurs téléphoniques. Nous avions déjà abordé le sujet de la sécurité du paiement mobile dans un précédent article, et plusieurs questions se posaient quant à la sécurité des données et leur possibilité d’être dérobées par des individus mal intentionnés. S’il n’est bien sûr pas possible d’obtenir 100 % de sécurité, Google Pay n’a rien à envier à ses concurrents. Les serveurs de la firme sont ainsi ultra sécurisés, et pour le reste, votre smartphone et votre opérateur sont garants, eux aussi, de la sécurité de vos informations bancaires. Google Pay est donc tout aussi sûr qu’un autre service. 

Commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter

Nos recommandations
Article Huawei-Samsung : une guerre acharnée pour la position de …

Publié le 18 avril 2019Le combat commercial est ouvert entre les deux géants asiatiques …

Article Vous rêvez d’un petit smartphone ? Xiaomi a pensé à vous …

Publié le 17 avril 2019Cet après-midi, le constructeur japonais a annoncé lors d’une …

Article Le True Wireless, pourquoi, pour qui ?

Publié le 16 avril 2019Depuis presque deux ans, le true wireless fait une montée en …