En cours de chargement...

Coronavirus : chute des ventes de smartphones

Publié le 30 mars 2020

L’AFP à l’appui du cabinet Strategy Analytics a révélé un effondrement du marché du smartphone de 38 % sur le mois de février 2020 comparé à 2019. Une baisse qui se comprend et qui devrait progressivement se réduire au cours de l’année. L’impact sur 2020 devrait toutefois être majeur.

Le coronavirus handicape l’économie mondiale. Tout a commencé par la Chine qui a procédé rapidement à un confinement complet de sa population, empêchant les usines de fonctionner normalement et donc la production de suivre la demande.

Comme nous l’avions par ailleurs évoqué il y a quelques semaines, certaines usines comme celle de Foxconn, habituellement en charge de l’assemblage des iPhone, ont été réutilisées afin de produire des masques de protection contre le COVID-19.

En parallèle, le salon annuel de Barcelone dédié aux smartphones a du être annulé et nombre de lancements ont été retardés.

Tous ces éléments ont eu un impact majeur sur les ventes de smartphones, qui semblent encore plus à l’arrêt avec le confinement. D’abord en Chine puis en Europe, les magasins ont été successivement fermés, laissant les consommateurs uniquement entre les mains des sociétés de e-commerce.

Une baisse historique, mais ponctuelle

Ainsi, selon Strategy Analytics, sur le seul mois de février les ventes mondiales de téléphones mobiles ont chuté de 38 % par rapport au mois de février 2019. C’est une baisse considérable et historique à laquelle les constructeurs doivent faire face à l’échelle mondiale.

Tous les acteurs sont concernés, car c’est non seulement la demande, mais aussi l’offre qui sont atteintes. Les consommateurs, dans un contexte sanitaire et financier complexe, font face à l’incertitude économique et se concentrent alors les achats essentiels tels que la nourriture, les produits ménagers et les produits d’hygiène en vue de tenir le temps du confinement, dont nous ne connaissons toujours pas la date de fin. En contrepartie de cette baisse de la consommation, les usines essuient des retards majeurs dans la production. Quant à l’acheminement vers l’Europe et les États-Unis, il s’est avéré particulièrement complexe.

Une reprise à prévoir, mais pas avant avril

La Chine semble doucement sortir de l’épidémie, mais la reprise du cours normal de la vie dans l’Empire du Milieu ne sera pas aussi simple et rapide qu’on peut l’imaginer. Les usines ne tournent encore qu’à 50 %, de nombreux magasins sont encore fermés et les Chinois ne sont pas totalement sortis du confinement.

Tout est donc encore à l’arrêt en Asie, alors que l’Europe et les États-Unis sont en plein dans l’œil du cyclone.

Face à ce constat, le mois de mars devrait être également en chute libre comparé à celui de l’année dernière. Les différentes industries espèrent que le mois d’avril signera un début du retour à la normale. Toutefois, les internautes peuvent espérer profiter de promotions, tous constructeurs confondus.

Est-ce que cela sera suffisant pour faire face aux difficultés financières que de nombreuses personnes rencontreront à l’issue de cette crise ? Rien n’est moins sûr. Malgré tout, les smartphones restent un indispensable du quotidien et pourraient bien bénéficier d’un engouement, contrairement à ce que d’autres secteurs de loisirs risquent de connaître.

Commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter

Nos recommandations
Article Oh appli Day !

Publié le 22 mai 2020Parce qu’elles font partie intégrante de nos vies, nous leur …

Article Facebook lance Shops pour aider les entreprises à vendre en …

Publié le 20 mai 2020Conscient que la crise sanitaire a fait bondir les achats en ligne, …

Article Huawei lance un nouveau P30 Pro avec les services Google

Publié le 20 mai 2020Vous lisez bien, le 11 mai dernier, le constructeur Huawei a …