En cours de chargement...

Coronavirus : Foxconn produit des masques aux côtés des iPhone

Publié le 13 février 2020

L’usine chargée de fabriquer les iPhone se diversifie et produit à présent des masques chirurgicaux. Entre baisse de production potentielle et difficultés d’expédition, Apple devrait voir son nombre d’iPhone disponibles à la vente chuter de 10 %.

Le Coronavirus, qui frappe principalement en Chine, mais qui se propage également sur tous les continents, a des conséquences majeures en termes industriels et économiques. Il s’ajoute à la période du Nouvel An chinois qui ralentit à lui seul l’économie de l’Empire du Milieu pendant des semaines. Or, nombre des produits conçus par des sociétés occidentales sont fabriqués et assemblés en Asie et surtout en Chine.

Alors que certaines usines basées dans des zones particulièrement affectées par le virus se sont rapidement vues déserter et mettre à l’arrêt, à l’image de tous ces commerces qui ferment progressivement leurs portes, d’autres entreprises plus éloignées poursuivent leurs activités.

C’est notamment le cas de Foxconn qui travaille historiquement avec Apple, notamment dans le cadre de la production de ses iPhone. La société chinoise a décidé de s’ouvrir à une activité porteuse actuellement : la fabrication de masques pour protéger ses porteurs contre le Coronavirus.

Quelle sera la priorité pour Foxconn ?

Il s’agit à la fois d’une belle opportunité et d’une bonne initiative en termes sanitaires sachant que l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a déclaré que la Chine comme tous les autres continents doivent faire face à une pénurie de masques chirurgicaux. La panique a gagné de nombreux citadins qui se sont rués sur ces accessoires jetables.

Pour l’heure, ce produit n’en est qu’au stade de prototype et doit encore être validé par les autorités locales au regard de la sensibilité et des exigences que requiert ce type de dispositif.

Au total, Foxconn espère créer depuis son usine de Shenzhen 20 millions de masques de protection d’ici fin février, soit près de 2 millions quotidiennement. Pour ce faire, la société a recours à ses usines normalement dédiées à la fabrication de produits Apple et de quelques-uns de ses concurrents. « Dans cette guerre contre l’épidémie, chaque seconde compte », a déclaré Foxconn sur le réseau social chinois WeChat.

Apple pourrait dévisser en 2020 après une année 2019 en hausse

Une question reste donc en suspend. Foxconn va-t-il devoir arbitrer entre technologie et médecine ou bien a-t-il les ressources nécessaires tant en termes humains que techniques, notamment au niveau de ses lignes de productions ? Les ressources pour pouvoir maintenir un rythme soutenu sur ces deux activités sont en effet conséquentes. Notons de plus que pendant quelques jours le gouvernement chinois a stoppé la production d’iPhone pour assurer la sécurité des salariés de l’usine.

Rappelons qu’Apple a déjà dû faire face à des retards de conception et de partenariats pour la mise en place de la 5G sur ses terminaux, alors si les délais de fabrication s’avèrent de plus en plus longs, il n’est pas certain que le constructeur puisse se maintenir à la seconde place du podium derrière Samsung.

De plus, en parallèle de la production, les expéditions sont elles aussi ralenties. Les experts prévoient que le nombre d’iPhone qui parviennent à sortir des usines et plus largement du continent devrait baisser de 10 % sur 2020, créant potentiellement une pénurie du smartphone en Occident, surtout si Apple continue à gagner des parts de marché. 

Nos recommandations
Article Apple : bientôt de faux selfies de groupe ?

Publié le 23 juin 2020La marque à la pomme vient de déposer un brevet qui permettrait aux …

  • 0 J'aime
Article iPhone 12 : lancement de la production en juillet

Publié le 22 juin 2020Les fuites continuent de s’accélérer concernant la future gamme des …

  • 0 J'aime
Article Un raccourci Apple permet de filmer un contrôle policier …

Publié le 18 juin 2020« Siri, I’m getting pulled over » est la commande vocale permettant …

  • 0 J'aime