En cours de chargement...

Coupe menstruelle : comment ça marche ?

De plus en plébiscitée par les femmes, la coupe menstruelle est l’alternative pratique, écologique et économique aux tampons et serviettes hygiéniques. Mais de quoi s’agit-il exactement ? Quels sont ses avantages et comment la choisir ?

Comment utiliser la coupe menstruelle ?

La coupe menstruelle est un petit récipient similaire à une cloche qui se place dans le vagin. Contrairement aux autres protections, la coupe menstruelle appelée aussi la « cup » n’absorbe ni ne retient le flux menstruel, mais se contente de le recueillir. Et grâce à son effet ventouse, elle adhère parfaitement aux parois du vagin sans bouger. Bien positionnée, aucun risque de fuites. En règle générale, il est conseillé de la garder maximum six heures. Une tige-repère, plus ou moins longue selon les modèles, permet de la retirer en douceur. Une fois enlevée, il faut la vider et la laver. Stérilisez-la avant de la ranger soigneusement pour le mois prochain.

Quels sont les atouts de la cup ?

Utilisatrices comme spécialistes vantent de nombreux mérites à cette nouvelle protection hygiénique. À commencer par son intérêt économique. Une cup coûte entre 14 et 30 euros selon les marques et peut-être réutilisée pendant près d’une dizaine d’années si elle est bien entretenue. Un budget bien moindre qu’une boîte de tampons ou de serviettes hygiéniques qu’il faut acheter chaque mois. La coupe est aussi bien plus écologique, car on n’a rien à jeter ni l’emballage ni la protection. Fabriquée en silicone médical, elle a aussi comme avantage de s’abstenir de toutes substances chimiques potentiellement toxiques alors que les tampons contiennent, pour la plupart, des agents blanchissants et du parfum. D’un point de vue santé, elle préserve davantage la flore et les sécrétions vaginales, diminuant les risques de mycoses, de sécheresses vaginales et de mauvaises odeurs. Autre aspect très pratique : une fois en place, la coupe menstruelle reste invisible. Aucune crainte de voir dépasser son fil de tampon du maillot de bain !

Comment choisir une cup ?

D’abord, il faut choisir la bonne taille. Une coupe trop grande ou trop petite peut générer des fuites et causer une gêne voir des douleurs. Si certaines marques vont jusqu’à proposer quatre dimensions différentes, la plupart laisse le choix entre deux tailles : l’une recommandée pour les femmes ayant un flux menstruel léger et qui n’ont pas encore d’enfant, l’autre pour celles ayant des règles abondantes et qui ont déjà accouché par voie naturelle. D’autres critères peuvent entrer en ligne de compte comme l’âge, la corpulence et une pratique sportive intensive susceptible de tonifier les muscles du périnée…

Commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter

Nos recommandations
Article 3 soins maison pour peau sensible

Délicate et réactive, la peau sensible nécessite des soins appropriés, doux et …

Article 3 soins maison à l’abricot

Au rayon des fruits d’été, l’abricot est sur le podium des plus consommés. Et si je vous …

Article Zoom sur les meilleures molécules anti-âge

Les premiers signes de l’âge apparaissent sur votre visage ? Pas de panique, il suffit …