En cours de chargement...

Dany Brillant remet le swing à l’honneur

A l’occasion de la sortie de son nouvel album, nous avons eu le plaisir d’échanger avec Dany Brillant. Le célèbre crooner nous parle de Rock and Swing et de son univers empreint de joie et d’amour.

Résolument positif, cet opus est une ode à l’amour, à la joie et à la vie : un antidote à la morosité ambiante ou un besoin personnel de revenir à l’essentiel ?

Dany Brillant : Les chansons de Rock and Swing ont été écrites en 2015-2016 au moment où les attentats étaient omniprésents dans nos esprits. Par réaction, j’ai voulu écrire des chansons très optimistes et très positives. Avant d’écrire, j’ai choisi les thèmes : la joie et l’amour. Il s’agissait vraiment d’une réaction à cette période difficile pour tous.

Intitulé Rock and Swing, votre album ne réconcilie pas les deux genres musicaux, ils prouvent leur continuité. Pouvez-vous nous en parler ?

Dany Brillant : Le swing me paraissait la meilleure musique pour porter ce message d’optimisme. Il a en effet été inventé en période de guerre, dans les années 1930-1940 ; les gens allaient danser pour se retrouver. Le swing est une musique créée par des personnes qui souffraient, pour exprimer et faire naître la joie – joie qui passait aussi par la danse. C’est une musique de liberté extrêmement thérapeutique. Comme j’avais déjà fait du swing dans le passé, j’ai eu envie de faire quelque chose de nouveau. Et j’ai toujours été attristé de savoir que lors de l’arrivée du rock, le swing s’est mis à moins bien marcher. Je trouve pourtant que le rock est l’aboutissement du swing : il lui donne un côté plus animal, plus sauvage.

Si vous deviez choisir un seul titre sur cet album, ce serait lequel et pourquoi ?

Dany Brillant : Rock and swing, parce qu’il illustre bien le concept. Dans ce titre, je parle d’un homme qui invite une femme dans une soirée et qui lui dit qu’ils vont danser. Les genres sont mélangés et il faut imaginer une party* où les jazzmen et les rockeurs jouent ensemble.

Dans Rock and Swing, il n’est pas seulement question de son, mais aussi de danse, vous nous en dites un peu plus ?

Dany Brillant : Le Lindy Hop est la danse des années 1930 et 1940, avant le rock. C’était la danse qui accompagnait le jazz. Je voyage beaucoup et j’ai pu constater qu’il faisait un grand retour en force : à travers le monde, de plus en plus de jeunes s’habillent vintage et dansent le Lindy Hop à la manière de Franky Manning, le célèbre ambassadeur du Lindy Hop.

Pour finir, un point sur votre actu à venir ?

Dany Brillant : Je serai en tournée à travers la France à partir du mois de mars. Pour l’instant une vingtaine de dates sont programmées et la tournée va s’étoffer au fur et à mesure. Je me produirai également à la salle Pleyel les 2 et 3 juin prochains.

Un grand merci à Dany Brillant.


*fête

Commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter

Nos recommandations
Article Rencontre avec Trois Cafés Gourmands

A l’occasion de la sortie de leur premier album, Un air de rien, le 5 octobre dernier, …

Article Jérémy Frérot, Matriochka, son premier album solo

L’ancien Fréro Delavega sortira son premier album solo, Matriochka, le 12 octobre …

Article Agustin Galiana célèbre l’amour

Le sympathique et talentueux acteur/danseur/chanteur espagnol a sorti son premier album …