En cours de chargement...

Le dépistage du diabète gestationnel

Si on l’appelle diabète gestationnel, c’est bien parce qu’il concerne uniquement la grossesse. Il apparaît pendant celle-ci et disparaît généralement après l’accouchement. 

Qu’est-ce que le diabète gestationnel ?

Coups de fatigue après les repas, prise de poids excessive et soudaine : ce sont là deux symptômes qui peuvent faire suspecter un diabète gestationnel. Apparaissant vers la 20 ème semaine de grossesse, il est causé par des difficultés que rencontre l’organisme pour réguler le niveau de sucre dans le sang. Certaines hormones sécrétées par le placenta forment une résistance à l’insuline et de ce fait, la concentration en glucose augmente dans le sang. Si le pancréas ne parvient pas à réguler cette concentration, le diabète apparaît.

Comment est-il dépisté ?

Lorsqu’il est suspecté, le diabète gestationnel est dépisté par test glycémique à jeun pendant le premier trimestre, puis par un deuxième test, le HPGO (Hyperglycémie Provoquée par Voie Orale) entre la 24ème et la 28ème semaine. En laboratoire, la future maman boit une solution concentrée à 75 g de glucose. Si la concentration en sucres dépasse le seuil de 1,80g/L 1h après ou 1,53g/L 2h après, il y a diabète gestationnel.

Les échographies 3D et 4D sont également des examens efficaces : donnant des informations précises sur la quantité de graisse sous-cutanée du bébé, sur sa taille et sur la quantité de liquide amniotique, elles permettent de dépister, grâce à toutes ces informations, un éventuel diabète gestationnel.

Quels sont les risques ?

Si le diabète gestationnel disparaît après l’accouchement sans séquelles pour la maman, il n’est pas à prendre à la légère pour autant car il peut être à l’origine de pathologies chez l’enfant, comme un excès de poids s’accumulant dans le tissu adipeux provoquant le « syndrome métabolique » dont les symptômes sont l’obésité, le diabète, l’hypertension et l’hyperlipidémie. A l’âge adulte, l’individu pourrait souffrir de maladies cardio-vasculaires.

Quel régime suivre ?

Si vous souffrez de diabète gestationnel, vous serez dirigée vers un médecin diététicien, qui vous prescrira un régime strict, hypocalorique et équilibré. Vous oublierez, pendant toute cette période, toutes les sucreries et même les édulcorants. Les légumes sont généralement en quantités, mais les fruits répartis sur les repas avec parcimonie. Enfin, si le régime ne suffit pas, votre médecin vous prescrira un traitement léger à l’insuline.

Nos recommandations
Article Enceinte pendant les fêtes : les aliments à éviter

Lorsque l’on est enceinte, on peut avoir diverses envies ou fringales. Toutefois, on ne …

  • 2 J'aime
Article Comment se manifeste la roséole infantile ?

La roséole infantile est une maladie virale qui touche les enfants âgés entre six mois et …

  • 2 J'aime
Article Le retour de couches : qu’est-ce que c’est ?

Après l’accouchement, le cycle hormonal de la femme va reprendre son rythme normal. La …

  • 2 J'aime