En cours de chargement...

Difficultés à tomber enceinte, quand Bébé se fait attendre...

En 2016, l'âge moyen de conception du 1er enfant est de 30 ans. Cependant, le désir de grossesse chez les femmes est tout aussi présent qu'auparavant. Mais entre l'apparition du désir, la conception de l'enfant ou la naissance, la tournure des événements peut différer de celle prévue au départ. Et lorsque la grossesse tant désirée n'arrive pas, malgré une vie sexuelle active, l'angoisse peut alors gagner certaines d'entre nous. Que faire, lorsque bébé se fait attendre ?

Calculez votre date d'ovulation et mettez toutes les chances de votre côté

Alors que l'homme fertile l'est continuellement, la femme est uniquement fertile lors de courtes périodes. Le cycle menstruel, d'une durée moyenne de 28 jours, détermine la période de fécondation possible chez la future maman. Il s'agit de la période entourant l'ovulation.

L'ovulation se déroule généralement vers le 14ème jour du cycle. Cependant, cette constante varie chez toutes les femmes. Découvrez comment calculer votre date d’ovulation. Afin de maximiser les chances de tomber enceinte, il est préférable de concentrer la pratique de rapports sexuels non protégés au cours de cette fenêtre de fertilité.

Sachez toutefois que la survenue d'une grossesse, toutes conditions réunies, n'est pas garantie à 100%.

Et si malgré tout Bébé se fait attendre…

Tomber enceinte parait simple, lorsque l'on explique le mécanisme biologique mis en jeu. Cependant, la fécondité dépend de divers facteurs : physiques, biologiques, psychologiques... Statistiquement, les couples fertiles réussissent à concevoir un bébé en cinq à six mois, en moyenne.

Lorsque malgré tous les efforts, Bébé se fait attendre, on parle d'infertilité. Des tests de fécondité pourront donc être effectués, en concertation avec votre médecin ou votre gynécologue :

  • chez la femme (et l'homme) de 25 ans et plus, qui tente(nt) d'avoir un enfant depuis plus d'un an.
  • chez la femme (et l'homme) de plus de 35 ans qui tente(nt) d'avoir un enfant depuis plus de six mois.

Rassurez vous, chez les couples ayant 25 ans ou plus, il n'y a pas de quoi s'affoler même si des examens sont lancés car les parents sont jeunes. Il suffit parfois de laisser faire la nature et d'essayer de ne pas en faire une obsession (plus facile à dire qu'à faire, on ne dira pas le contraire).

Si les difficultés de procréation s'installent et perdurent, il est préférable de consulter (pour l'homme comme pour la femme) des spécialistes (gynécologues ou sexologues), afin d'éliminer un problème d'infertilité. Un accompagnement médical et psychologique pourra alors être mis en place, pour les couples en difficulté.  

Commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter

j'ai du attendre un an, avant que ma gynéco accepte de commencer les examens médicaux et les tests de fertilité... c'est long.

Nos recommandations
Article Le stress a-t-il un impact sur la fertilité ?

Le stress est un ensemble de réactions physiologiques, comportementales et …

Article Infertilité et stérilité, quelles différences ?

Lorsqu'un homme et une femme ont décidé de devenir parents, la suite des événements …