En cours de chargement...

Donnez du style à vos tartes

Faire une tarte oui, mais faire une tarte qui, en plus du goût, a du style c’est encore autre chose. Zoom sur ces nouvelles présentations de tarte qui nous font tant saliver.

Quels moules utiliser pour vos tartes ?

Une tarte rectangulaire ou carrée, un, ça change de la sempiternelle tarte ronde et deux, ça assure un partage équitable ! On ne voudrait pas faire de jaloux… Faire une tarte qui en jette, sans se prendre la tête, c’est donc fastoche ! Le secret de la réussite dépend, pour beaucoup de son support, de la pâte donc. Afin de démouler sa pâte facilement, on opte pour des moules métalliques et anti-adhésifs, parfois à charnières : ils diffusent parfaitement la chaleur, pour une cuisson parfaite. Les moules en silicone ont également la côte, car n’ont pas besoin d'être tartinés de beurre, ni saupoudrés de farine avant la mise au four.

Bien sûr, pour ça, il y a des moules, mais pas seulement. Les cadres, très utilisés par les chefs, débarquent dans nos cuisines, et ne comptent pas la quitter. Ces formes sans fond en acier inoxydable « encadrent » la pâte étalée, sur une toile de cuisson ou feuille de papier sulfurisé, directement sur la plaque du four. L’outil dessine parfaitement la forme de la tarte et met un terme aux problèmes du démoulage. Bien sûr, ces accessoires se déclinent dans une foultitude de tailles, de la XXL à l’individuelle.

Des tartes de toutes les formes

Autres nouveautés, les tartes « soleil », ultra simples à réaliser : déposez une première pâte feuilletée ronde sur la plaque du four, à même la feuille de cuisson. Badigeonnez-la de pâte à tartinée chocolatée avec supplément de noisettes concassées, de compote de pommes à la cannelle, de sauce tomate agrémentée de fromage râpé, sans excès, ça pourrait déborder... Selon vos préférences, le champ des possibilités est vaste. Puis recouvrez-la d’une seconde pâte. Placez un verre, à l’envers, bien au centre et avec un couteau, tracez les rayons de votre soleil : 2, 4… 14, et tournicotez délicatement chaque branche. Utilisez un jaune d’œuf pour vous assurer que la tarte dore comme il faut et enfournez-la. Sur le même principe, imaginez des tartes sapins ou encore étoiles, sympas à Noël.

C’est une tarte à créer de temps en temps, avec des portions raisonnables. Le plaisir des papilles c’est aussi important.

Nouvelles présentations de tartes : tout sur le dressage

Plus qu’une simple gourmandise, la tarte, aujourd’hui, est une œuvre qui semble sculptée, c’est parfois à peine si l’on ose la croquer. Les nouvelles présentations font des tartes des « recettes de désir ». Chaque ingrédient y est sublimé. Et puisque chaque élément compte, il doit être bien visible. Il n’y a qu’à voir la tarte « rose ». Vous ne savez pas comment lui donner cette forme ? Collez des lamelles de fruits sur une bande de pâte feuilletée enduite de confiture et enroulez-la sur elle-même. Répétez l’opération autant que nécessaire et plantez ces fleurs dans divers petits moules ou dans un grand. Et là encore, les accessoires ne manquent pas ! Les cadres, encore eux, vous aideront à dispatcher vos fruits : fraises, framboises, ou légumes, à la verticale comme à l’horizontale, pour créer des couches, sans risquer la dégringolade. De la même façon, vous surmonterez votre pâte d’une mousse, lisse, nette et sans bavure. Avec eux, le dressage est facilité et le résultat spectaculaire. Pour ce qui est des crèmes chantilly, sucrées, salées, pâtissières, ou meringues, mieux vaut les répartir ou les intercaler entre chaque fruit/légume, en pointes (avec une poche à douille), plutôt qu’en couche épaisse. Dans le même esprit, des quenelles de crème, sur la bordure de la tarte, ou un côté de l’assiette feront la différence. 

Commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter

Nos recommandations
Article Comment faire une tarte soleil ?

Pour mettre de la bonne humeur à l'heure de l'apéritif, rien de mieux qu'une tarte …