En cours de chargement...

Emmanuelle adopte le batch cooking

Préparer tous les dîners de la semaine en deux heures le week-end ? C’est le pari du batch* cooking, cette tendance pas si nouvelle qui fait le buzz. Aujourd’hui, on s’inspire d’Emmanuelle, qui cuisine un dimanche sur deux pour toute sa famille… et quelques amis !

*batch = fournée

Une pincée d'inspiration et une bonne dose d'organisation

« En deux heures, j’arrive à tout faire pour la semaine et même pour la suivante en congelant certaines choses. Le batch cooking c’est seulement un week-end sur deux ! Le samedi matin, j’écris tous les menus de la semaine et la liste de courses pour le marché et le supermarché. Faire une partie des courses au marché me permet de suivre facilement le rythme des saisons : je m’en inspire pour varier les plaisirs. »

L’avantage ? Gagner du temps et garder une alimentation équilibrée en évitant de se rabattre sur les surgelés ou les plats à emporter. 

Basiques et classiques : le bon mix !

« Je cuisine des basiques comme les quiches, soupes, crudités, et les classiques viandes en sauce. Mais j’essaie aussi de faire une recette nouvelle à chaque fois. Au menu cette semaine, il y a poireaux vinaigrette, un bœuf bourguignon, des cannelloni, une soupe de légumes, une saucisse aux lentilles, une quiche, du riz au saumon, plus les entrées de betteraves, carottes râpées, salade d’endives... Les courses sont faites de telle sorte que le dimanche à 17h, tout soit dans le frigo au moment où je me mets à cuisiner. »

La valse des casseroles

« Je prépare les plats les uns après les autres, en commençant par ceux qui cuisent longtemps. Pendant que ça mijote, j’épluche et découpe les légumes et les crudités, je prépare les quiches, les sauces… ».

Pour les desserts, pas de prise de tête : « Je ne suis pas experte donc ils ne sont pas inclus dans mon batch cooking. On prend des laitages ou des fruits, tout simplement ! »

« Je cuis tout ce qui se réchauffe bien. Je n’ai plus qu’à y ajouter, au moment du dîner, une viande ou un poisson grillés prêts en cinq minutes. Pour les quiches et les gratins, ils sont précuits juste ce qu’il faut et je les fais dorer le moment venu. »

Emballez, réfrigérez, savourez !

« Je cuisine de grosses portions que je congèle en partie. La semaine suivante, je décongèle et je n’ai plus qu’à préparer le frais, par exemple les crudités pour les entrées, des steaks grillés... Et comme j’ai souvent des amis qui passent pour dîner, ça me simplifie vraiment la vie ! »

Envie de bons petits plats faits maison prêts en un clin d’œil ? On dit oui au batch cooking !

Le saviez-vous ?
Les Français passent en moyenne 21 jours par an à cuisiner, et 23 minutes par semaine à préparer leur liste de courses.
Source : 20 minutes/Enquête WeCook, 2014.

©Julien de Rosa

Commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter

Nos recommandations
Article Émilie cuisine sans FODMAPs

Émilie fait la chasse aux FODMAPs, ces sucres peu digestes qui peuvent provoquer des maux …

Article Huile de ricin, d’ail et de moutarde : 3 usages étonnants

A côté des stars incontestées de la cuisine et des cosmétiques que sont les huiles …