En cours de chargement...

Où en est Huawei à ce jour ?

Publié le 11 septembre 2020

Le constructeur chinois est sous le coup de multiples blocages, dont l’essentiel provient des Etats-Unis. Comment évolue la stratégie et le positionnement de la marque ? Faisons le point sur ce que nous savons à ce jour.

Le fabricant de smartphones a essayé de maintenir la tête hors de l’eau depuis le premier bannissement dont il a fait l’objet de la part du gouvernement américain. Face à l’impossibilité de traiter avec la moindre société basée Outre-Atlantique, Huawei a su montrer toute sa créativité et sa capacité à rebondir.

Le groupe a entamé la finalisation de son système d’exploitation mobile, a créé son propre marché d’applications et a même réussi à s’imposer sur la première marche du podium lors du dernier classement concernant le second trimestre de l’année 2020. C’était un véritable objectif pour les dirigeants, qui ont la fierté d’avoir devancé Samsung le temps d’un classement.

Si ces évolutions semblaient encourageantes, il semble que le géant chinois revoit à la baisse ses prévisions. Huawei a en effet déclaré qu’il produirait moins de smartphones en 2021 malgré cette année 2020 finalement assez favorable. Au total, 50 millions de terminaux devraient sortir des usines de production l’année prochaine, soit 74% de moins qu’en 2020 pour laquelle il prévoit un total de 190 millions d’unités expédiées.

Android, puces Kirin : des pertes majeures

Le constructeur est conscient qu’il perd déjà un marché porteur aux Etats-Unis, mais également se voit indirectement impacté à l’échelle mondiale du fait de ne plus pouvoir proposer Android sur ses nouveaux smartphones, ce qui risque de freiner les consommateurs. Ces derniers pourraient bien se tourner vers d’autres marques chinoises concurrentes comme Xiaomi ou OnePlus qui proposent elles aussi des terminaux aux technologies innovantes à des prix maîtrisés.

Un autre coup majeur pour le fabricant agit probablement comme le coup de grâce. Il s’agit de l‘interdiction de poursuivre la production de ses puces Kirin, qui contenait des composants américains. Cette décision pousse donc le groupe à trouver un nouveau fournisseur et qui impacte donc d’une part son avance technologique et d’autre part ses coûts de production.

Poursuivre sa stratégie malgré la tempête

Heureusement, le marché chinois sur lequel il est toujours reconnu et le bienvenu reste très porteur. Le groupe devra probablement se concentrer sur cette région, le temps que les sanctions américaines se lèvent, peut-être avec l’horizon d’un nouveau Président si un changement se profile.

En patientant, Huawei ne baisse pas les bras et a tout de même préparé sa nouvelle version d’EMUI 11 basée sur Android. Son OS maison HarmonyOS est également en pleine évolution avec sa version 2.0. Les lancements ne tarissent pas et le Mate 40 est particulièrement attendu, avec une compatibilité 5G et un total de quatre déclinaisons. De quoi continuer à créer le buzz avec ses produits toujours plus innovants et surprenants, des points qui ne devraient pas disparaître malgré les difficultés rencontrées par Huawei. 

Nos recommandations
Article Quel avenir pour les anciens smartphones Huawei ?

Publié le 20 août 2020Alors que Huawei vient de parvenir sur la première marche du podium …

  • 0 J'aime
Article Huawei : un lecteur d’empreinte de la taille d’une dalle ?

Publié le 19 août 2020Le constructeur chinois nous a habitué au fil des années à adopter …

  • 0 J'aime
Article Les Huawei Mate 40 et Mate 40 Pro se dévoilent

Publié le 13 août 2020La fin de l’été est souvent l’occasion pour les constructeurs soit …

  • 0 J'aime