En cours de chargement...

Facebook Horizon : rencontre entre VR et réseau social

Publié le 3 octobre 2019

Jusqu’à présent, la réalité virtuelle était surtout synonyme de jeux vidéo en solo. Facebook entend aller plus loin et crée à travers Horizon tout un univers alliant son savoir-faire premier avec les nouveaux enjeux du numérique.

Après avoir démontré ses compétences en matière de réalité virtuelle avec son casque de VR Oculus, le groupe Facebook fait un pas de plus dans cet univers encore peu concurrentiel et annonce la sortie de sa plateforme Horizon. Elle mêlera le loisir à travers sa dimension jeu vidéo et vie sociale, qui rappelons-le est le cœur de métier de l’éditeur américain.

Facebook Horizon est assimilée à un nouveau Second Life. Les utilisateurs, qui pourront se lancer dans cette aventure embarqueront leur casque de réalité virtuelle et pourront créer tout un univers, une ville, un paysage naturel, dans lequel ils feront évoluer leur avatar. Dans ce nouveau monde totalement numérique, les personnages pourront interagir, adopter tel comportement, telle personnalité et évoluer ensemble.

Second Life avait pourtant provoqué de vifs débats sur l’intérêt et les risques de vivre une vie totalement virtuelle. D’autant que l’expérience de jeu va encore plus loin. En effet, les joueurs seront entièrement immergés dans ce monde parallèle grâce à leur équipement de VR, de quoi vivre intensément chaque journée passée à travers les yeux de son avatar.

Créer, innover, découvrir et s’ouvrir à l’autre et au monde grâce à la VR

Pour ceux qui manquent d’imagination, des « mondes », des décors seront proposés aux utilisateurs. Mais les plus ambitieux auront également la possibilité de créer leur propre univers, sans que cela nécessite de connaissance en programmation. L’objectif est de rester accessible à tous, qu’ils soient gamers avancés ou occasionnels, quel que soit leur âge ou encore leurs passions et de favoriser les échanges, les rencontres.

« La VR est déjà un bon endroit pour sortir avec des amis, jouer à des jeux et regarder des films. C’est aussi un moyen fantastique d’apprendre de nouvelles compétences et d’explorer notre monde », rapporte le groupe dans un communiqué.

Il reste à savoir comment les utilisateurs se comporteront dans ce monde virtuel, car Second Life avait essuyé de nombreuses critiques sur ce point, la plupart des internautes montrant la pire version d’eux-mêmes, sans aucune retenue, sans le respect et la bienveillance qui aurait pu être attendue. Facebook est resté secret quant aux limitations qu’il entend appliquer pour maintenir un certain savoir-vivre au sein de son nouveau modèle de jeu en ligne.

Une attention accrue devra certainement être apportée par les parents aux plus jeunes, sachant que le réseau social Facebook dans sa version standard a été le support de multiples agressions verbales, et de harcèlement auprès des ados. Confidentialité et règles de vie pourraient être un plus à ce nouveau concept.

Facebook prévoit de lancer sa plateforme à l’horizon 2020.

Commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter