En cours de chargement...

Hot toddy, le grog made in Ireland

Besoin d’un peu de chaleur au cœur de l’hiver ? Voici le hot toddy, version irlandaise du grog que nous servaient nos grands-mères pour (soi-disant) soigner les rhumes. Prêt en une minute chrono, il va faire souffler un petit vent d’ouest au coin du feu.

Whisky ou whiskey ?

Le hot toddy (ou hot whiskey), c’est tout simplement un grog. Mais comme il vient d’Irlande, le whisky remplace le rhum dans la recette. Le whisky, ou plus exactement le whiskey, comme on l’appelle à Dublin, Cork ou Galway. Pour s’y croire à fond, il est donc conseillé de choisir un breuvage fabriqué en Irlande, qu’on trouve très facilement en grande surface. Mais bien sûr, un simple scotch écossais ou même un bourbon peuvent très bien faire l’affaire !

Miel/citron, le combo de l’hiver

Et comment on le prépare, ce hot toddy ? C’est simple ! Dans une casserole, on fait chauffer 2 à 4 cl de whisky (pour une personne) et un peu d’eau. On ajoute une cuillère de miel, et on sert dans une tasse ou un mug avec une rondelle de citron. Le combiné miel/citron est un classique de l’hiver : il adoucit la gorge et apporte une dose de vitamine C bienvenue en cette saison ! Pas de miel sous la main ? Un peu de sucre blanc ou de sirop d’agave peut faire l’affaire !

Une pincée d’épices pour voyager

Comme toutes les recettes traditionnelles, le hot toddy se réinvente au gré des circonstances et des inspirations de celui ou celle qui le prépare. Pour « pimper » ce grog aux accents celtiques, on peut y ajouter des clous de girofle, de la vanille, de la cannelle ou un même un mélange d’épices masala chaï. L’hiver peut arriver, on est prêts !

Le saviez-vous ?
C’est pour se distinguer du whisky écossais sur le marché américain que les distilleries irlandaises ont décidé d’ajouter un « e » à leur whiskey dès le XIXe siècle. Cette orthographe est restée la norme en Irlande, et elle aussi très répandue aux États-Unis où on apprécie beaucoup l’Irish touch* !

* La touche irlandaise.

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ. À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.