En cours de chargement...

Le Huawei Mate 30 Pro sera disponible en France en décembre

Publié le 5 décembre 2019

Ça y est la nouvelle est officielle, Huawei se décide enfin à lancer le Mate 30 Pro que l’on attendait plus. Tempérez cependant vos ardeurs, il ne sera disponible que sur le site du fabricant, et surtout il n’intègrera pas nativement l’ensemble des applications du géant Google. 

Grande nouvelle en provenance de la Chine qui a finalement officialisé l’arrivée en France de son modèle haut de gamme de fin d’année : le Mate 30 Pro, et ce malgré le boycott américain ainsi que l’absence des services Google sur son dernier fleuron. 

La firme chinoise a en effet confirmé que le Mate 30 Pro serait disponible à partir du 9 décembre dans l’hexagone. L’occasion pour les impatients de se le faire offrir au pied du sapin. 

Il faut cependant préciser que comme le laissait entendre le boycott américain, le terminal ne disposera pas des services Google auxquels il pouvait prétendre jusqu’ici. Il faudra installer manuellement les applications depuis les APK (les fichiers sources des applications) et, attendez-vous également à ce que certaines fonctionnalités liées à votre compte Google soient désactivées, les services Google Play n’étant pas compatibles avec ce nouveau terminal. 

Un smartphone qui se mérite

Si certains d’entre vous se souviennent, Meizu en son temps ne disposait pas des services Google et il fallait, de la même manière, installer manuellement les applications de base du géant américain. Sur le Huawei Mate 30 Pro, il faudra procéder de façon similaire. 

Le mobile tournera par ailleurs sous EMUI 10 avec une base de la version Opensource d’Android 10. Il sera donc disponible d’ici le 9 décembre, sur le site officiel du constructeur seulement en coloris argent et en version 8 Go de RAM et 256 Go de mémoire de stockage. 

Une sortie prudente alors que tout reste encore incertain côté américain. Il faudra enfin débourser 1099 € pour se procurer ce bijou de technologie qui nécessitera quelques ajustements côté applications Google. Cela risque de refroidir les utilisateurs réguliers des services de la firme de Mountain View, mais pourrait séduire ceux que la toute-puissance de Google effraie. 

Commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter

Nos recommandations
Article Huawei : embargo en partie levé par les États-Unis

Publié le 25 novembre 2019Le ciel semble commencer à se dégager pour le constructeur …

Article Huawei Harmony OS : ses caractéristiques

Publié le 21 novembre 2019Le nouveau système d’exploitation mobile de Huawei en est à ses …

Article Un délai supplémentaire de 90 jours pourrait être accordé à …

Publié le 18 novembre 2019De nouvelles négociations doivent avoir lieu aujourd’hui entre …