En cours de chargement...

Huawei P50 et Mate 50 : capteur sous l’écran et lentille liquide

Publié le 30 juin 2020

Le constructeur chinois serait en train de travailler sur sa prochaine mouture de Huawei P50 et Mate 50. Des innovations seraient en préparation essentiellement au niveau de la photographie, une composante sur laquelle le fabricant a toujours choisi de miser pour se différencier de la concurrence.

Ainsi, pour ces modèles qui devraient être lancés l’année prochaine, Huawei aurait choisi d’intégrer un capteur avant placé sous l’écran. Une véritable innovation, qui permettrait au fabricant de continuer à s’imposer à l’international, et ce en dépit de tous les bannissements dont il fait l’objet outre-Atlantique.

Face à ces interdictions qui durent depuis maintenant plus d’un an, le constructeur se doit de créer la différence et d’apporter une réelle valeur ajoutée à ses produits pour rester sur le marché et pour attirer les mobinautes en dépit de l’absence d’Android et des services de Google.

Il serait donc parmi les premiers à proposer la caméra sous la dalle, apportant de surcroît une élégance accrue à ses terminaux, loin des encoches encore présentes de l’iPhone par exemple. Un doute est toujours présent sur la possibilité que cette technologie soit intégrée dès le Mate 40 ou s’il faudra attendre quoi qu’il arrive 2021 pour découvrir ces nouveaux écrans.

Des capteurs photo liquides

Des clichés de projection dévoilés par Letsgodigital montrent à quoi pourront ressembler les futurs appareils photo arrière des nouveaux modèles. Le design actuel pourrait être conservé dans les grandes lignes avec un module rond pour le prochain Mate et un tout en longueur pour le Huawei P50.

Huawei aurait en sus déposé un brevet pour une nouvelle technologie de capteurs contenant un objectif liquide. Cette avancée apporterait notamment une plus grande rapidité dans la mise au point. Elle apporterait également une meilleure stabilité dans la prise de vue et donc une plus grande netteté, même si l’objet cible est en mouvement.

Pour l’heure, rien ne garantit que cette technologie soit intégrée aux Mate 50 et P50 prévus pour le printemps 2021, bien que ce serait un véritable atout pour la marque.

Des puces externes à Huawei

En dehors de la problématique liée à Google, Huawei s’est vue interdire indirectement de produire ses propres processeurs. Pourtant, jusqu’à aujourd’hui le constructeur était reconnu pour la qualité de ses puces. Mais utilisant des technologies obtenues en partenariat avec des entreprises américaines, le gouvernement américain a récemment décidé de renforcer le boycott dont Huawei fait l’objet aux États-Unis et de bloquer la production de puces Kirin en évoquant l’association américaine.

Il se peut donc que la nouvelle génération de smartphones produits par Huawei soit équipée de puces Qualcomm, même s’il s’agit d’une entreprise américaine. L’analyste de KeyBanc Capital Markets John Vinh évoque qu’il est très probable que les P50 et Mate 50 soient équipés des meilleurs processeurs conçus par Qualcomm, qui ressortirait donc grand gagnant de cette bataille sino-américaine. 

Nos recommandations
Article Où en est Huawei à ce jour ?

Publié le 11 septembre 2020Le constructeur chinois est sous le coup de multiples …

  • 0 J'aime
Article Quel avenir pour les anciens smartphones Huawei ?

Publié le 20 août 2020Alors que Huawei vient de parvenir sur la première marche du podium …

  • 0 J'aime
Article Huawei : un lecteur d’empreinte de la taille d’une dalle ?

Publié le 19 août 2020Le constructeur chinois nous a habitué au fil des années à adopter …

  • 0 J'aime