En cours de chargement...

Huawei présente Harmony OS, son système d’exploitation maison

Publié le 14 août 2019

« Pas de repos pour les braves », cette expression, Huawei l’a bien comprise puisqu’à l’instar de Samsung, le constructeur de smartphones a fait une annonce d’importance en plein mois d’août en présentant son propre système d’exploitation baptisé HarmonyOS. 

C’est lors de la Huawei developpers conference (HDC) que la firme chinoise a présenté son nouveau système d’exploitation. Celui que l’on attendait comme HongMengOS ne viendra ainsi pas supplanter Android pour le moment, mais s’adressera plus particulièrement à des produits connectés, à l’image de ce que propose Google avec Fuchsia OS. 

Les smartphones Huawei resteront sous Android... a priori

Huawei a tenu à le souligner récemment à la presse : les smartphones de la marque resteront fidèles à Android et recevront les mises à jour du système d’exploitation américain, au même titre que la concurrence. Une mise à jour vers la bêta d’Android Q est d’ailleurs prévue pour la gamme de smartphones P30 très prochainement. 

Quel intérêt dans ce cas de développer un système d’exploitation maison ? La sécurité tout comme l’indépendance, car, comme le dit l’expression : « chat échaudé craint l’eau froide ». Après les péripéties américaines, il semble logique que Huawei se positionne comme capable de pallier une nouvelle déconvenue si le gouvernement américain faisait de nouveau des siennes. 

Un système d’exploitation dédié aux objets connectés dans un premier temps

Le système d’exploitation du constructeur, quasi intégralement open source ne s’adresse donc pas, comme on le pensait à la base, à l’architecture du smartphone. Comme le rapporte le communiqué de presse, il sera plus adapté, dans un premier temps tout du moins, aux produits connectés comme les smartwatches, les écrans intelligents, ainsi que les systèmes d’exploitation intégrés aux voitures intelligentes. 

Si Huawei n’a pas présenté son OS dans les détails, il en a en revanche, indiqué les grandes lignes. On retiendra ainsi que ce système d’exploitation devrait permettre une interconnectivité entre tous les appareils qui tourneront sous Harmony, et qu’une application développée pour un support sera adaptable aux autres. Un autre point mis en avant par Richard Yu, PDG du groupe, repose sur l’aspect sécuritaire de son système dû notamment à la présence d’un micro noyau permettant d’alléger les tâches de ce dernier et d’optimiser les actions de sécurité. 

Huawei a donc montré que, si le cas devait se présenter, son OS maison était prêt à être déployé sur l’ensemble de ses produits. Pour le moment, sur les smartphones, aucun changement, tout le monde recevra les mises à jour de sécurité Android et Android Q est toujours au programme des produits les plus récents, dont probablement les futurs Mate 30. 

 

Commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter

Nos recommandations
Article La présentation de la gamme Huawei Mate 30 aura lieu le 19 …

Publié le 2 septembre 2019La nouvelle est tombée hier, comme un pied de nez au …

Article Des images promo du Huawei Mate 30 Pro fuitent et révèlent …

Publié le 27 août 2019Prévu en principe pour octobre, des images promotionnelles du …

Article Les États-Unis accordent un nouveau sursis de trois mois à …

Publié le 22 août 2019Le gouvernement américain, au terme des trois mois accordés à …