En cours de chargement...

Huile de ricin, d’ail et de moutarde : 3 usages étonnants

A côté des stars incontestées de la cuisine et des cosmétiques que sont les huiles d’olive et de coco, existent d’autres membres de la famille plus discrets, mais dont les qualités gagneraient pourtant à être aussi connues. Cap sur trois huiles pleines de ressources.

L’huile végétale de ricin

- En cuisine : De texture épaisse et sirupeuse, l’huile de ricin, également connue sous le nom de « Castor oil », ne doit être consommée qu’en très petite quantité en raison de ses vertus laxatives. Si elle peut s’avérer utile en cuisine, ce n’est donc pas du côté de l’assaisonnement des plats, mais plutôt comme lubrifiant. Pensez-y pour graisser vos ustensiles qui pourraient en avoir besoin, comme une paire de ciseaux un brin rouillée par exemple.

- Pour les cheveux : si l’huile de ricin est connue pour stimuler la repousse des cheveux mais aussi des cils et des sourcils, elle peut également faire office de shampoing antipelliculaire. Quelques gouttes sur le cuir chevelu le plus desquamé et les démangeaisons disparaîtront aussi sec !

- Pour la peau : souvent réquisitionnée dans les mélange pour massages, l’huile de ricin peut également vous enlever une épine du pied, au sens propre. Si vous avez une écharde, il suffit en effet de tremper la partie du corps où elle est plantée quelques minutes dans cette huile, puis de presser, pour qu’elle sorte comme par magie.

L’huile végétale de moutarde

- En cuisine : Très appréciée dans la cuisine indienne, l’huile de moutarde possède une saveur intense, piquante et légèrement amère, qui pourrait faire grimacer bien des enfants. Mais chauffée, elle développe des arômes exotiques plus subtils et plus doux, qui se marient parfaitement bien avec des légumes ou du poisson par exemple.

- Pour les cheveux : considérée depuis des siècles comme une solide alliée capillaire - au Maghreb notamment -, l’huile de moutarde ne se contente pas d’être gainante et fortifiante. Elle peut également faire office de teinture naturelle, et contribuer à empêcher le grisonnement prématuré des cheveux. Masser sa chevelure chaque soir à l’huile de moutarde stimule ainsi le processus de pigmentation.

- Pour la peau : riche en vitamine E et exerçant un effet chauffant particulièrement relaxant, l’huile de moutarde constitue un excellent composant d’huile de massage, pour les sportifs notamment. Elle peut également faire office de baume salvateur pour les lèvres gercées

L’huile d’ail (macérat)

- En cuisine : L’huile d’ail est obtenue par macération de gousses dans une huile végétale (à ne pas confondre avec l’huile essentielle du même nom). Son goût n’a, vous vous en doutez, rien de discret. Mais quelques cuillerées peuvent s’avérer utiles pour relever un plat dont la nature est fade, et ainsi limiter le besoin de recourir à d’autres condiments tels que le sel.

- Pour les cheveux : malgré son odeur forte et son caractère plein de fougue, l’huile d’ail se fait toute douceur quand il s’agit de se pencher sur les tignasses en détresse. Massez-en quelques cuillerées sur votre tête et vous bénéficierez là d’un super masque restructurant pour cheveux secs et fragiles.

- Pour les ongles : Vos ongles sont cassants ? L’huile d’ail peut être une bonne alternative au vernis fortifiant ! Trempez régulièrement le bout de vos doigts quelques minutes dans un bain de cette huile et vos ongles, aussi mous étaient-ils, gagneront rapidement en force et en résistance. 

Commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter

Nos recommandations
Article 3 soins maison pour peau sensible

Délicate et réactive, la peau sensible nécessite des soins appropriés, doux et …

Article 3 soins maison à l’abricot

Au rayon des fruits d’été, l’abricot est sur le podium des plus consommés. Et si je vous …

Article Zoom sur les meilleures molécules anti-âge

Les premiers signes de l’âge apparaissent sur votre visage ? Pas de panique, il suffit …