En cours de chargement...

Les idées fausses autour du vin

Comme dans beaucoup de domaines, il existe un certain nombre d’idées fausses autour du vin. En voici quelques exemples …

Le rosé est-il un mélange entre le vin rouge et le vin blanc ?

Certains pays européens autorisent le mélange de vins rouges et blancs pour la production du rosé, mais pas la France. Pour obtenir du rosé il faut utiliser uniquement des raisins rouges.

Seule exception pour la région Champagne, qui est la seule appellation française autorisée à élaborer son champagne rosé avec une méthode d’assemblage de vin blanc et de vin rouge de Champagne.

C’est la peau du raisin qui lui donne sa couleur, pour obtenir un rosé il faut donc l’extraire juste à l’intensité voulue. Il existe deux méthodes de production des vins rosés : la méthode par pressurage et celle de la saignée. La première consiste à vinifier les raisins rouges comme pour élaborer un vin blanc, ces rosés sont obtenus par pressurage direct de la vendange et le moût est ensuite soumis à la technique de la vinification en blanc. La seconde méthode, celle de la saignée, consiste en une vinification en rouge au départ, cela signifie de mettre les raisins entiers ou égrappés dans une cuve et de les laisser macérer quelques heures. Ce moût, qui n’a pas encore commencé à fermenter, peut être prélevé ou saigné et est ensuite vinifié selon les techniques de la vinification en blanc.

Est-ce que le vin se bonifie forcément avec le temps ?

Les vins rouges tanniques méritent effectivement d’attendre plusieurs années avant de les consommer afin de profiter pleinement de leur potentiel. Lorsqu’ils sont jeunes, ils peuvent « râper » sur la langue, avec le temps le bouquet se développe et les tanins s’arrondissent.

Ce type de vin est appelé vin de garde et il va se bonifier avec le temps.

Cependant tous les types de vins ne deviennent pas meilleurs avec l’âge et si l’on attend trop, le vin perd de sa structure, de son fruit et de son équilibre et il sera donc moins agréable en bouche. Il faut ainsi suivre la courbe d’évolution de chaque vin, et généralement il vaut mieux ouvrir une bouteille trop tôt que d’en ouvrir plusieurs trop tard ! La déception de l’ouverture tardive d’un vin qui était bon est toujours trop forte…

Est-ce qu’un bon terroir doit être fertile ?

Eh bien non, un bon terroir doit être peu fertile ! Sur un sol trop riche et trop fertile, la vigne est très vigoureuse et ses rendements sont très élevés. Les vins produits sont alors trop légers car les raisins sont dilués. Les meilleurs crus sont issus d’une récolte moins importante mais plus riche en sucre, généralement ils sont issus de vignes cultivées sur les coteaux.

Attention cependant il ne faut pas non plus que la vigne souffre de carence. Par exemple si la terre manque de fer, cela peut empêcher la photosynthèse et donc ralentir la maturation des fruits. D’autre part si la pluviométrie est très importante, les fruits de la vigne seront gorgés d’eau et donc ils seront trop dilués et peu sucrés. Dans le cas inverse, en période de très forte chaleur et de manque de pluie, le raisin ne mûrit plus.

La vigne a besoin de suffisamment de ressources, de se nourrir régulièrement mais sans abus ! Chaque terroir, grâce à son climat et à son sol, va déterminer la spécificité de son vin.

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ. À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.

Maintenant que vous en savez plus sur le vin, devenez un expert en choisissant le verre adapté à chacun de vos vins dans la gamme Sélection by Chef&Sommelier actuellement présente en magasin.


Commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter

Nos recommandations
Article Les aromates indispensables dans mon placard

De l’huile, du vinaigre, de la moutarde, certes… mais quels autres aromates devrions-nous …

Article Comment cultiver un potager l'hiver ?

L’hiver c’est la saison calme au jardin. Mais la chute des températures et les …

Article Le top des idées de recettes avec des figues de barbarie

La figue de barbarie : un fruit étonnant ! Mais comment le cuisiner ? …