En cours de chargement...

Le jardinage, un anti-stress idéal ?

Si ce n’est pas sa seule vertu, le jardinage aide à faire baisser le stress et à décompresser. Voici pour quelles raisons.

Une activité valorisante

« Mettre en valeur son jardin, c'est se mettre en valeur soi-même. Montrer son jardin, c'est aussi montrer aux autres ce que l'on vaut », selon le psychologue Patrick Estrade, auteur de la Maison sur le divan. Par son aspect gratifiant, le jardinage améliore l’estime de soi et procure une satisfaction personnelle. Au-delà du bonheur d’être dans son jardin ou sur son balcon, on se voit récompenser à la fin d’une belle récolte de fruits, de légumes ou d’aromates que l’on aura plaisir à déguster avec ses proches.

Un remède contre l’impatience

À l’heure des nouvelles technologies et alors que nous sommes tous et toutes surconnectés, une part non négligeable de notre stress quotidien est générée par l’impatience et l’envie d’obtenir tout, très vite. Le jardinage est l’occasion de ralentir, d’arrêter de courir après le temps. Les plantes, par leur seule présence, ont quelque chose d’apaisant. Du semis à la récolte, tout se déroule dans un laps de temps incompressible pendant lequel nous sommes contraints à simplement observer le déroulement du processus de croissance.

S’occuper la tête

Avoir les mains occupées dans la terre et se concentrer sur des tâches simples et précises est certainement le meilleur moyen de se vider la tête. Cultiver son jardin permet de se libérer des tracas du quotidien, source de stress. L'esprit se met à vagabonder et du coup, comme pour la méditation, le cerveau récupère. En 1973 déjà, le professeur de psychologie Stephen Kaplan suggérait que le jardinage, en exerçant une sorte de fascination, suscitait une attention involontaire (ou distraction).

Se reconnecter avec la nature

Le contact avec la nature est indispensable à notre bien-être. Jardiner permet de renouer avec son environnement naturel, d’autant plus nécessaire lorsque l’on vit en ville. En 1986, deux scientifiques, Ulrich et Simons ont ainsi démontré que la seule vue des plantes diminuait les symptômes physiologiques liés au stress : baisse de la tension musculaire et de la pression artérielle, rééquilibrage du rythme cardiaque…

11  Commentaires

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter

Mon Glorius Gloriosa est en fleur. C'est une plante qui m'avait été offerte il y a 3 ans et l'an dernier elle n'a pas eu de fleurs, ni de tige car elles crevaient aussitôt qu'elles sortaient de terre. J'ai changé le pot, la terre et voilà proche du Gardénia dehors elle est très belle.

Sauvetage d'une chouette encore petite qui a pris le tuyau de la cheminée pour un nid. Plus de peur que de mal et la voilà sauvée.

Ohhh, mais elle est trop mignonne cette chouette !!!! Bravo pour ce sauvetage ;)

Je pense qu'elle a eu la peur de sa vie et qu'elle ne recommencera pas

"Qui plante un jardin plante le bonheur ! "
Je suis entièrement d'accord avec vous :)

Ce doit être pour ça que je jardine pour essayer d'enlever la poisse qui me suit. Voilà mes roses

J'adore autant faire pousser mes légumes que faire la cuisine et les fleurs c'est trop bien aussi j'adore mettre des fleurs odorantes.

Superbe photo Country33 ! :)

Je viens de retrouver cette page c'est super.

Nous avons encore pleins de surprises pour vous @Country33 ! :)

Je valide totalement :)

Nos recommandations
Article 3 astuces pour fabriquer un engrais naturel ?

Oubliez les engrais chimiques ! Il suffit de quelques bonnes astuces pour fabriquer son …

Article Comment prendre soin de son yucca ?

En plus d’apporter une note d’exotisme à votre intérieur, le yucca est une plante …

Article Comment planter et entretenir un géranium ?

Les géraniums se cultivent facilement mais demandent quelques précautions pour passer …