En cours de chargement...

Juste un rêve, le nouvel album de Tal - Interview

A l’occasion de la sortie de son nouvel album, Juste un rêve, nous avons eu le plaisir d’échanger avec Tal. Entretien avec une artiste aussi talentueuse que sympathique.

Le 8 juin prochain sortira votre nouvel album, Juste un rêve. Le premier single, Mondial, est co-écrit avec Soprano, pouvez-vous nous parler de cette collaboration ?

Tal : Avec Soprano, nous nous connaissons depuis environ trois ans. Nous nous voyons surtout sur les Restos du cœur où nous avons appris à nous connaître. Nous avons des valeurs en commun et la même philosophie de vie, très positive. Cette collaboration est venue naturellement. Le titre Mondial existait depuis deux ans en Anglais, en studio. J’ai demandé à Soprano d’écrire avec moi sur ce titre-là mais en Français. Nous voulions faire quelque chose de festif, de fédérateur, sur le thème du carnaval. Finalement nous avons changé le mot « carnaval » par « mondial », ce qui tombe plutôt bien car c’est cohérent avec la coupe du monde. Nous sommes très contents du résultat et j’adore ce sample de « Ecuador » de Sash !

Comment s’est déroulée la conception de cet album ?

Tal : Je l’ai commencé en tournée l’année dernière. Au milieu de la tournée, j’ai commencé à aller en studio, avec les mêmes équipes que précédemment car nous sommes devenus des amis. Tout s’est fait naturellement et spontanément et nous nous sommes rendus compte que tout est allé très vite. Nous étions inspirés, nous avions envie de nouveauté. Tout a été fait avec beaucoup de sincérité et beaucoup d’amour. Les gens avec qui j’ai travaillé sont des gens très simples, très humbles.

Y a t’il un fil rouge sur l’album ou les titres sont-ils indépendants les uns des autres ?

Tal : Pour moi le fil rouge est musical avec des touches vintage, des influences 1980-1990, et visuel (les photos sont en argentique). Cet album est un peu nostalgique et en même temps très moderne. Au niveau des textes, j’ai mis des choses plus personnelles comme dans ADN ou plus sociétales avec Madame officiel ou encore du positif comme dans Mondial ou Juste un rêve qui représente la bulle d’air, la pause, le temps de profiter du moment.

Dans Madame Officiel, portez-vous un regard critique sur les réseaux sociaux, ou tout au moins sur l’utilisation qui peut en être faite ?

Tal : Il s’agit plutôt d’une constatation de ce que je vois autour de moi. Je parle de cette fille qui se met dans la peau de quelqu’un d’autre pour pouvoir être aimée et avoir des gens autour d’elle, sur les réseaux sociaux. Le message est davantage de rester soi-même. Ce n’est pas un jugement, c’est une constatation. J’ai fait ce morceau surtout pour parler du mal-être de ces filles qui souffrent et sont en manque de reconnaissance.

Pouvez-vous nous parler des collaborations que nous retrouverons sur l’album ?

Tal : Il y a la co-écriture avec Soprano bien sûr, mais aussi avec Ben Mazué qui a une plume incroyable, j’ai beaucoup de chance d’avoir travaillé avec lui. Et bien sûr, il y a ce duo dingue avec Wyclef Jean. Je l’ai rencontré car il faisait un concert privé à Paris et il cherchait une chanteuse pour chanter à la place de Lauryn Hill. Je l’ai fait, et cela s’est super bien passé, du coup il m’a invitée sur son album et j’ai fait de même. Après, sur cet album il y a aussi des gens peut-être un peu moins connus mais que j’adore, comme Moussa Mansaly. Je suis fidèle en amitié et aussi dans le milieu professionnel

Au cours de votre carrière, vous avez travaillé et/ou chanté avec de très grands artistes. Y a t’il quelqu’un en particulier avec qui vous rêveriez de travailler ?

Tal : Oui, bien sûr, beaucoup d’artistes ! Chez les Américains, je dirais Pharrell Williams, je suis fan absolue.

Si un titre vous tenait plus à cœur que les autres, ce serait lequel et pourquoi ?

Tal : Juste un rêve. C’est pour ça que je l’ai choisi en titre de l’album, et c’est aussi un clin d’œil aux fans (ndlr : le premier album s’appelait « Le droit de rêver »). C’est un titre qui me représente bien, qui reflète vraiment le mood que j’ai au quotidien. Il est dans la même veine que Carpe Diem, mais beaucoup plus chill.

Après l’album, une grande tournée ?

Tal : On espère ! Pour l’instant rien d’annoncé, mais nous travaillons dessus.

Commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter

Nos recommandations
Article Nouveau best of Mike Brant, une version exclusive chez …

Après des débuts difficiles, Mike Brant s'impose dans les années 1970 comme l'une des …

Article Tina Arena, son nouvel album « Quand tout recommence » - …

Après 10 ans d’absence en France, Tina Arena revient avec un nouvel album français …

Article Corneille, Love & Soul, son album hommage(s)

Hommage aux tubes de la pop, mais aussi et peut-être surtout, hommage aux femmes. …