En cours de chargement...

Le retour de couches : qu’est-ce que c’est ?

Après l’accouchement, le cycle hormonal de la femme va reprendre son rythme normal. La période qui suit la naissance du bébé correspond aux suites de couches. Le retour de couches consiste en la réapparition des règles après une période de grossesse. Elles réapparaissent quelques semaines, voire quelques mois après l’accouchement.

Qu’est-ce que le retour de couches ? Quelles sont les manifestations physiques qui l’accompagnent ?

Suites de couches et saignements réguliers

Après l’accouchement, des saignements abondants perdurent pendant plusieurs semaines. La muqueuse utérine se débarrasse, en quelque sorte, des tissus qui alimentaient le placenta. Ces saignements, ou lochies, présentent des caillots et constituent une étape normale des suites de couches. Environ douze jours après l’accouchement, des saignements, légèrement plus abondants que les règles, surviennent. Ce phénomène, dénommé « petit retour de couches », dure environ deux jours. Il ne faut cependant pas le confondre avec le retour des règles.

Retour de couches : quand survient-il ?

La période de reprise des règles varie selon les femmes. Chez les femmes qui n’allaitent pas, le retour des règles survient six à huit semaines après l’accouchement. Chez celles qui allaitent, le retour des règles se produit trois à six mois après l’accouchement ou après l’arrêt de l’allaitement. Ceci est dû au fait que, lors de l’allaitement, la femme sécrète une hormone spécifique, la prolactine, qui bloque le cycle de fécondation. L’arrêt de l’allaitement permet donc la reprise du cycle. Les premières règles, après l’accouchement, sont généralement plus longues et plus abondantes que les règles habituelles. Elles sont cependant moins douloureuses chez certaines femmes.

Fécondité et retour de couches

Attention, retour de couches ne signifie pas retour de la fécondité. L’ovulation peut être déclenchée avant le retour des règles, pour les femmes allaitantes comme pour celles qui n’allaitent pas. Il est donc possible de tomber à nouveau enceinte avant le retour des règles. Afin d’éviter une grossesse précoce, post-accouchement, il est préférable d’opter pour l’utilisation d’un moyen de contraception. Dans ce cas, le préservatif est totalement indiqué. Le médecin veillera à vous prescrire une pilule microdosée, afin d’éviter les interactions hormonales en cas d’allaitement. La pose de stérilet est déconseillée avant trois mois, en période post-accouchement. Quant aux spermicides, diaphragmes et autres dispositifs externes, ils sont déconseillés avant le retour de couches, car l’utérus est en voie de cicatrisation.

Le retour de couches correspond au retour des règles chez la femme, après un accouchement. Pendant la grossesse, le corps a été soumis à des modifications, sur le plan physique et hormonal. Le retour de couche est synonyme de retour à la normale. Les cycles menstruels reprennent. Cependant, la fécondation est possible avant le retour des règles. Il est donc primordial de privilégier des moyens contraceptifs simples (voir ci-dessus), pour éviter la survenue d’une grossesse précoce. La femme pourra opter pour le moyen de contraception de son choix, quelques mois après le retour de couches.

Commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter

Nos recommandations
Article Le dépistage du diabète gestationnel

Si on l’appelle diabète gestationnel, c’est bien parce qu’il concerne uniquement la …

Article Enceinte pendant les fêtes : les aliments à éviter

Lorsque l’on est enceinte, on peut avoir diverses envies ou fringales. Toutefois, on ne …

Article Début de grossesse : les étapes et les symptômes de la …

Lors de la fécondation, le spermatozoïde pénètre l’ovule produit par la femme pour former …