En cours de chargement...

Le sucre dans l’alimentation de bébé

Diabolisé à tort, en raison de sa réputation déplorable en matière de diabète, d’obésité et de santé bucco-dentaire, le sucre reste pourtant essentiel à la croissance de bébé. A condition, bien sûr, de ne pas en abuser…

Le sucre, indispensable pour les tout-petits

Entre six mois et 2 ans, les besoins en glucides de bébé sont dix fois plus importants que les autres (lipides et protides). Entre 2 et 3 ans, ils sont cinq fois plus importants. Les glucides fournissent l’énergie à l’organisme, bébé en a besoin pour la construction de ses cellules nerveuses. C’est le carburant du cerveau. Comme bébé n’a pas de réserve, il doit recevoir des glucides en continu. Dans le cas contraire, le tout-petit risque de sérieuses séquelles cérébrales.

Le lactose, le sucre du lait

La principale source en glucides de bébé provient du lactose, le sucre du lait, qui reste l’aliment de base jusqu’à 3 ans. Il doit en boire environ 500 ml par jour répartis sur la journée. A partir de 5 ans, le lait pourra être remplacé par des petits suisses, des yaourts et du fromage. Attention à ne pas rajouter de sucre raffiné dans les laitages, préférez une larme de miel.

Le sucre en fin de repas, pas une bonne idée

Consommés à l’excès entre les repas, les glucides se transforment en graisse et peuvent provoquer des caries. Pour éviter cela, pas question d’offrir des sucreries à bébé. Si votre bébé ne peut se passer de son biberon du soir (facilité pour l’endormir ou le calmer), évitez les boissons sucrées. En effet, ses petites dents baigneront dans le sucre durant plusieurs heures, favorisant ainsi l’apparition de caries, plus communément appelées 'la carie du biberon', ou 'syndrome du biberon'.

Dès l'apparition des premières dents de bébé, vous pouvez commencer à les lui brosser délicatement à l'aide d'une brosse spécifique ultra souple, ou d'un coton imbibé d'eau. Petit à petit, il apprendra à le faire seul, notamment en vous observant le faire. 

Pour éviter le grignotage, les gourmandises sucrées ne doivent jamais être dégustées entre les repas (le goûter en est un), mais seulement au moment du dessert. Enfin, le sucre ne doit pas être une récompense, sous peine d’habituer l’enfant à rechercher du réconfort dans les bonbons etc.

Quels sucres à quel âge ?

Vers 5 mois, bébé peut consommer des céréales infantiles, de la semoule et des pâtes à potage. A 9 mois, vermicelles, riz au lait, pain.

Si votre bébé est intolérant au gluten, rassurez-vous, les marques tendent de plus en plus à élargir leur gamme pour offrir leur alimentation adaptée. Pour lui apporter toute l’énergie dont il a besoin.

Commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter

Nos recommandations
Article Stérilisation des biberons et des tétines : qu’en penser ?

Si la stérilisation des biberons et des tétines a été longtemps ancrée dans les habitudes …

Guide d'achat Comment bien choisir le bavoir de bébé ?

Totalement indispensable pour préserver les vêtements de bébé, le bavoir est un allié de …

Article Comment conserver les repas de bébé ?

Vous avez pris des nouvelles résolutions pour protéger bébé de la mauvaise alimentation. …