En cours de chargement...

Oh appli Day !

Publié le 29 novembre 2019

Parce qu’elles font partie intégrante de nos vies, nous leur consacrons ce rendez-vous hebdomadaire pour vous donner de leurs nouvelles. Alors quoi de neuf cette semaine du côté des applis ?

Apple — la marque prend position et affirme sa volonté d’aider à la lutte contre le vapotage. Cette décision fait suite à la recrudescence de pathologies et aux décès liés à la cigarette électronique sur le sol américain. La firme à la pomme a donc décidé de supprimer de son AppStore toutes les applications liées à cette pratique alternative au tabac. Elle avait d’ailleurs toujours refusé les applications de commercialisation de machines ou de produits qui y étaient liées, mais autorisait cependant celles qui permettaient par exemple de paramétrer une cigarette électronique. Dorénavant, tous les programmes ayant attrait de près ou de loin à l’e-cigarette seront bannis de son market.

Android — la société Kryptowire, spécialisée dans la sécurité informatique, vient de révéler qu’au-delà du segment des applications, les firmwares, ces petits logiciels qui permettent, en complément d’Android, de faire fonctionner votre smartphone, seraient emplis de failles de sécurité. Au total, sur les 33 constructeurs testés par les experts, 146 failles auraient été détectées. Si nombre d’entre elles concernent les petites marques chinoises peu répandues en France, les grands acteurs du développement ne sont cependant pas épargnés. C’est notamment le cas de Samsung qui affiche un record de 33 failles, ou encore d’Asus chez qui il aurait été constaté 20 failles. Les fabricants s’opposent toutefois à de telles conclusions, qui risqueraient de porter atteinte à la fiabilité de leurs smartphones. Ces failles seraient en effet comblées par la sécurité d’Android, selon les déclarations des constructeurs concernés.

Google — un nouveau service linguistique propulsé par la firme de Mountain View débarque sur la toile. Il vous aide à adopter la bonne prononciation lorsque vous avez une hésitation sur un terme décrit dans une langue étrangère. Google analyse votre prononciation et vous explique en retour tout ce qui fait qu’elle n’est pas au point. Pour y accéder rien de plus simple, il vous suffit de taper dans le moteur de recherche « comment prononcer [Votre mot] ». Une fois que vous avez écouté la prononciation proposée par Google, un bouton « Practice » apparaît et vous permet de l’énoncer par vous-même et de valider si vous êtes compréhensible ou non. Pour l’heure, cette fonctionnalité n’en est encore qu’à un stade expérimental. Elle n’est proposée que pour le Français et l’Anglais, mais pourrait prochainement se voir élargie d’autres langues.

Spotify — l’application évolue et vous permet à présent d’afficher en temps réel les paroles des chansons que vous écoutez. Cette option avait déjà été intégrée à l’Apple Music et arrive enfin sur Spotify. De quoi permettre à chacun de s’adonner à une petite session de karaoké et montrer ses talents de chanteurs à tous ses proches. Pour l’heure, cette fonctionnalité n’en est qu’à l’état de test, mais elle pourrait être rapidement déployée dans l’Hexagone. 

Commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter

Nos recommandations
Article Oh appli Day !

Publié le 6 décembre 2019Parce qu’elles font partie intégrante de nos vies, nous leur …

Article iPhone : Apple sous la menace de la Russie

Publié le 4 décembre 2019Le gouvernement russe vient d’adopter une loi obligeant les …

Article Android 11 : le mode avion pourrait conserver la connexion …

Publié le 3 décembre 2019C’est le site XDA developers qui l’a mis en lumière : le …