En cours de chargement...

Oh appli Day !

Publié le 30 octobre 2020

Parce qu’elles font partie intégrante de nos vies, nous leur consacrons ce rendez-vous hebdomadaire pour vous donner de leurs nouvelles. Alors quoi de neuf cette semaine du côté des applis ?

Facebook – C’est officiel, après avoir été dévoilée au printemps 2018, la fonctionnalité Dating devient réalité en France. Désormais, plus de 50 pays peuvent profiter de cette évolution majeure qui s’inscrit comme un concurrent de Tinder ou encore Meetic pour ne citer qu’eux. Pour créer des couples (avec une volonté de stabilité et de vision à long terme), le réseau social prend en compte les loisirs de ses membres, mais aussi les divers centres d’intérêts renseignés. Il faut dire que Facebook en sait long sur ses utilisateurs actifs. Il a donc un atout majeur pour aider des personnes qui se ressemblent à se rencontrer. A l‘instar des applications concurrentes, il sera possible de liker une personne. Bien entendu, tous les membres de Facebook déclarés célibataires ne sont pas inclus d’office dans ce nouvel outil. Il faut effectivement activer volontairement la fonctionnalité pour rejoindre l'aventure Dating.

Autre nouveauté majeure signée Facebook : le lancement d’une plateforme de cloud gaming totalement gratuite. Le groupe de Mark Zuckerberg n’entend pas concurrencer Microsoft, Google ou encore Apple avec ce service sachant qu’il ne proposera que de petits jeux et non de grands titres. C’est toutefois une avancée significative pour le géant du numérique qui ne cesse de se diversifier.

Huawei – lors du lancement de ses nouveaux smartphones, le fabricant chinois a profité de l’événement pour présenter sa nouvelle solution de cartographie. Rappelons que le groupe asiatique fait l’objet d’un bannissement de la part des Etats-Unis et doit donc développer ses propres solutions sachant qu’il ne peut plus proposer sur ses terminaux les services de Google. Baptisée Petal Maps, elle est comme Google Maps enrichie en données diverses comme les transports en commun par exemple. En complément, le fabricant a dévoilé sa suite bureautique afin de permettre à chaque mobinaute de lire, créer et modifier des documents. De quoi compenser tous les manques qui ont émergé suite au boycott.

Google – L’application YouTube s’enrichit de nouvelles fonctionnalités et intègre le contrôle vidéo par la gestuelle. Parmi les commandes compatibles, les mobinautes peuvent tester le passage au mode plein écran par exemple. En parallèle, de nouveaux boutons font leur apparition et permettent notamment d’activer en un clic les sous-titres, ainsi que la lecture automatique.

Zoom – Après avoir créé la polémique durant le confinement au printemps 2020, l’application de vidéoconférence Zoom met enfin en place le cryptage de bout-en-bout des vidéos. Cette sécurité supplémentaire est intégrée à la fois pour les comptes gratuits et payants. Attention toutefois car cette option n’est pas mise en place par défaut, il faudra aux internautes l’activer manuellement. Cette mise à jour de sécurité devient indispensable à l’heure où le télétravail repart à la hausse.

Nos recommandations
Article Apple et Google se préparent pour la 6G

Publié le 17 novembre 2020La 5G n’est pas encore déployée complètement à l’international …

  • 0 J'aime
Article Qualcomm pourrait équiper les smartphones Huawei

Publié le 16 novembre 2020Dès que l’on pense Huawei au bord de l’abandon, de nouveaux …

  • 0 J'aime
Article Huawei envisage de se séparer d’Honor

Publié le 12 novembre 2020L’information serait sur le point de devenir officielle. Le …

  • 0 J'aime