En cours de chargement...

Oh appli Day !

Publié le 11 juin 2021

Parce qu’elles font partie intégrante de nos vies, nous leur consacrons ce rendez-vous hebdomadaire pour vous donner de leurs nouvelles. Alors quoi de neuf cette semaine du côté des applis ?

Apple – La marque à la pomme a tenu le 7 juin dernier sa keynote WWDC dédiée aux développeurs. Ce fut l’occasion pour le groupe américain de présenter les nouveautés à venir à la rentrée pour l’ensemble de ses systèmes d’exploitation, mais aussi pour ses applications phares. De Siri aux messages en passant par les photos, la firme de Cupertino a prévu de multiples avancées, tant pour iOS 15 que pour ses homologues iPadOS, WatchOS et MacOS. N’hésitez pas à regarder notre article reprenant la synthèse des plus grandes annonces !

WhatsApp - au cours des dernières semaines nous avons évoqué les avancées attendues en termes de sécurité, de comptes multiples, de connexion multisupports. Désormais, la messagerie s’apprête à vous faciliter l’authentification. En effet, dès lors que vous ouvrez pour la première fois votre compte sur l’application Android, quelques étapes sont nécessaires afin de vérifier que vous êtes bien le propriétaire du compte en question. Dans ce cadre, WhatsApp devrait prochainement ajouter une nouvelle fonctionnalité permettant de recevoir automatiquement un appel pour activer votre compte. Loin de tomber sur le personnel de l’éditeur, ce qui n’apporterait aucun gain de temps pour le mobinaute, un appel automatique est passé et dès que vous décrochez l’appel se termine automatiquement et immédiatement. De cette manière, le groupe est certain que c’est bien le propriétaire de la ligne qui tente d’ouvrir la messagerie. Au départ, cette avancée ne sera apportée que sur Android et non sur iOS. Ceux qui préfèrent la voie classique par SMS pourront toujours procéder ainsi.

Tinder - L’application de rencontre, devenue un incontournable dans ce domaine, évolue. Elle protège ses membres contre la rencontre de fantômes de leurs passé. A ce titre, les utilisateurs ne pourront plus trouver parmi les prétendants leur ex. Il sera également possible de bloquer d’autres personnes comme des membres de la famille, des amis, des collègues ou encore un patron, afin que les personnes qu’il connaisse ne sache pas qu’il utilise l’application et recherche activement l’amour. Une manière bien pensée de préserver la confidentialité de chacun de ses membres. Pour bloquer des personnes, Tinder demandera au mobinaute de sélectionner des contacts dans son répertoire, de sorte que les données dont le numéro de téléphone puisse être croisé avec leurs bases et aboutir à un blocage.

Sécurité - Une fuite majeure de mots de passe a été repérée par des chercheurs de CyberNews. Près de 4,8 milliards d’internautes à travers le monde seraient concernés. Un site relativement sûr a été créé il y a quelques années pour vérifier si un mot de passe est compromis. Il s’agit du site haveibeenpwned.com, créé par un expert en sécurité informatique. Il est important de rappeler dans ce cadre l’importance d’avoir des mots de passe uniques par application, solides, et de les changer régulièrement.