En cours de chargement...

Orange a aussi son assistant vocal

Publié le 12 novembre 2019

Jusqu’à ce jour, le marché des assistants vocaux était principalement dominé par Google et son enceinte connectée Home, ainsi que par Amazon et ses équipements dotés d’Alexa. La donne pourrait cependant prochainement changer dans l’Hexagone avec l’arrivée d’un nouvel acteur : Orange.

L’opérateur téléphonique Orange vient de lancer son propre assistant vocal. Baptisé Djingo, il offre enfin une alternative française aux consommateurs.

Dévoilée initialement fin 2018, l’enceinte connectée rejoindra dès le 14 novembre nos rayons, après plus d’un an d’attente.

Dans ce projet, Orange s’est associée à Deutsche Telecom pour concevoir une intelligence artificielle à la pointe, offrant une efficacité optimale en matière de détection, de reconnaissance des commandes vocales, le tout avec des délais de réaction relativement courts.

Toutefois, malgré les avancées dont fait déjà preuve le groupe, il a fait le choix d’équiper en sécurité son enceinte Djingo d’Alexa, qui intervient en renfort de l’IA native. Le groupe cherche avant tout la satisfaction client, mais il est dommage de voir un pur produit européen doté d’un système américain, surtout suite aux écoutes et aux enregistrements abusifs dont Amazon et Google ont été accusés récemment et qui avaient été mis en place pour une « amélioration du service ».

Le respect des utilisateurs et la sécurité avant tout

La direction d’Orange rassure toutefois en précisant qu’elle met au premier plan la sécurité et la confidentialité des données, ainsi que le plein respect du RGPD (NDLR Règlement européen à la protection des données). Aucune donnée ne devrait être exportée de l’enceinte, contrairement à ce qui a été constaté chez ses concurrents.

L’enceinte Django sera officiellement lancée le 14 novembre 2019 en même temps qu’un autre produit phare : la télécommande vocale compatible avec la Livebox 5, permettant de gérer son téléviseur uniquement par la voix, sans avoir à passer par la télécommande. Idéal pour tous ceux qui ont tendance à perdre ce petit boîtier pourtant indispensable.

Pour l’heure, le groupe n’a pas encore dévoilé le prix de son enceinte ni ses caractéristiques techniques précises. Toutefois, de son côté Deutsche Telecom, partenaire d’Orange dans la conception de Djingo, a quant à lui déjà lancé la commercialisation de son produit en Allemagne. Vendu depuis le mois de septembre sous le nom de Magenta, au prix de 150 euros, soit plus cher que les enceintes conçues par les géants américains.

Toutefois, le « Made in Europe » peut parvenir à convaincre ceux qui sont restés les plus réticents et qui privilégient des produits locaux, dont nous maitrisons davantage la conception que des produits américains ou chinois, peut-être plus performants, mais moins fiables sur ces points précis. En effet, à l’instar du marché des smartphones, celui des enceintes connectées est de plus en plus prisé par les constructeurs chinois comme Huawei pour ne citer que lui. Il était donc urgent pour les fabricants français de s’imposer sur ce segment encore jeune afin de ne pas accuser un retard trop important. 

Commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter

Nos recommandations
Article Les solutions de Google pour un sevrage numérique

Publié le 5 novembre 2019Face à des mobinautes de plus en plus accro (ché) s à leurs …

Article C’est officiel, Google a racheté Fitbit

Publié le 04 novembre 2019Le géant du web l’a annoncé, il vient de racheter le géant des …

Article Apple lance ses AirPods Pro

Publié le 29 octobre 2019Le constructeur américain a annoncé hier l’arrivée de ses …