En cours de chargement...

Comment gérer sa patience une fois parents ?

La patience, on en parle souvent à propos des enfants, qui ne semblent pas fournis avec cette option à la naissance et qui veulent tout, tout de suite ! Mais, du côté des parents aussi, cette vertu n’est pas innée ! Voyons un peu quels trésors de patience nous sommes amenés à déployer au quotidien en tant que parents !

« Ce n’est pas le bon moment ! »

Ce matin, vous avez une réunion ultra-importante et vous êtes sur le pied de guerre depuis le lever du soleil pour réussir l’exploit d’être en avance.

Mais c’est justement ce matin que votre magnifique tête blonde a décidé de mettre en pratique les conseils d’autonomie que vous lui prodiguiez depuis des mois, apparemment en vain : oui, ce matin, il veut absolument s’habiller TOUT SEUL… à la vitesse d’une tortue !

Seulement ce matin, justement parce que vous êtes pressée, ce n’est pas le bon moment ! Tenaillée entre la fierté de le voir réussir et votre ébullition intérieure en observant la pendule, vous avez l’impression que cela dure des heures : chaussette après chaussette, jambe de pantalon après jambe de pantalon, votre patience est mise à rude épreuve. Une fois encore ! Car depuis sa naissance, les occasions de trépigner d’impatience n’ont pas manqué. N’est-ce pas ? !

Bonne nouvelle : votre patience grandit avec bébé !

La bonne nouvelle, c’est que depuis sa naissance, vous avez déjà fait d’énormes progrès en matière de patience ! Si, si, pour vous en convaincre, rappelez-vous tout ce que vous avez déjà traversé !

Vous souvenez-vous de cette manie qu’avait votre bébé de remplir sa couche propre à peine celle-ci enfilée ? Avouez, au début cela vous énervait. Et puis vous avez conclu avec sagesse que cela devait faire partie de son petit confort et, armée de patience, vous aviez alors pris votre parti d’avoir parfois la couche à changer deux fois de suite !

Vous souvenez-vous aussi quand votre tout-petit a découvert l’usage de ses mains et fait l’expérience de la gravité : il jetait 10 fois de suite sa girafe Sophie par terre en vous sommant de ses petits cris de la lui ramasser ? Là encore, vous pensiez ne pas avoir la patience d’exécuter ce geste répétitif tant de fois, et puis ses éclats de rire à vos « coucous-cachés » de la girafe vous ont fait oublier tout le reste…

Vous souvenez-vous encore comme la sucette et/ou le Doudou avaient une fâcheuse tendance à disparaître pile au moment où vous deviez quitter la maison pour la crèche ou l’école. Et, quand vous interrogiez votre enfant ou que vous lui demandiez de chercher, il semblait totalement amnésique, pire que Dory !… Mais, il retrouvait la mémoire pile au moment où vous extrayiez triomphalement l’objet convoité de son petit camion, après avoir retourné la maison de fond en comble !

Vous souvenez-vous encore de ces petits trajets qui sont devenus immensément longs du moment où vous avez libéré votre petit de la poussette ? Tout l’émerveillait et il voulait s’arrêter à chaque découverte. À ce moment-là, vous avez battu un record de lenteur que vous ne pensiez même pas atteindre à la retraite ! Et finalement, avoir la patience d’attendre et de le laisser faire ses découvertes, c’est aussi une question d’organisation !

Apprenons ensemble à être patients !

D’ailleurs, arrêtez-vous quelques minutes et écoutez-vous : « Attends deux minutes ! », « Pas tout de suite ! », « Plus tard »… Les exemples où on demande à nos enfants d’être patients ne manquent pas ! Au moment du repas, vous dites à votre enfant affamé : « Attends c’est bientôt prêt ! » Quand une soudaine envie de faire pipi se déclare, vous lui demandez de patienter en attendant de trouver une solution. Quand il a envie de jouer avec vous, vous lui demandez de patienter en attendant que vous ayez fini ce que vous êtes en train de faire… Les exemples sont nombreux !

Finalement, enfants et parents sont pareils : ils n’aiment pas patienter ! Notez vos efforts mutuels, cela pourra vous encourager, l’un comme à l’autre, à développer votre patience !

Commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter

Nos recommandations
Article Week-end entre amis avec Bébé : Comment gérer ?

Depuis quelque temps, les nuits sont redevenues quasi normales et vous aspirez à …

Article 2 ans à 3 ans : un caractère qui se revendique et s’affirme

Encore si petit et pourtant déjà si têtu ! Depuis quelque temps, votre chérubin répond « …

Article Sommes-nous trop mamans poules ?

Ah ! la mère poule. On en connaît tous une comme ça. Elles existent depuis des …