En cours de chargement...

Pêche durable : petit poisson deviendra grand…

Préserver les poissons sauvages, c’est une priorité chez Auchan ! Alors, l’engagement pour respecter les ressources naturelles et encourager une pêche responsable et durable est prioritaire. Olivier Vandebeulque, chef du groupe Poissonnerie chez Auchan, évoque cet engagement quotidien.

Un poisson, ça se respecte !

Objectif n°1 : préserver les espèces menacées et promouvoir une pêche et un élevage responsables en renonçant par exemple à la vente de certains poissons comme l’anguille ou le saumon de l’Adour ou les espèces de requins menacées même en cas de pêche accidentelle.

Pour connaître les espèces à consommer sans impact négatif sur les ressources, Auchan s’appuie sur les recommandations de Mr Goodfish* : « Il nous recommande une liste des espèces dont les stocks sont reconnus comme étant durable en se basant sur les quantités disponibles, sur la taille des poissons, la saisonnalité et les zones de pêche. De cette manière, nous pouvons renoncer à certaines espèces ou nous approvisionner dans d’autres zones de pêche. »

La taille, ça compte !

En matière de pêche responsable, la taille compte !
« Auchan s’engage à vendre à l’étal des soles, plies, limandes, turbots et barbues à des tailles supérieures à la réglementation afin d’assurer la pérennité de l’espèce. En commercialisant des poissons plus grands, on leur laisse la possibilité de se reproduire. »

Notre volonté est de respecter le cycle de la nature. Auchan s’engage à ne pas proposer de bars sauvages pêchés au filets du 1er décembre au 31 mars pendant sa période de reproduction.

Sauvage ou d’élevage, mais toujours durable

Auchan s’engage à promouvoir des poissons et coquillages via sa démarche filière responsable «Auchan met en place des filières d’élevage responsables. En 2018, nous avons lancé une démarche innovante sur l’alimentation durable de certains poissons d’élevage en remplaçant la farine de poisson par de la farine d’insectes pour limiter l’utilisation de farines de poissons issues de la pêche. On agit aussi sur le bien-être animal en utilisant des cages moins denses », conclut Olivier Vandebeulque.

Pour moins impacter les espèces menacées, nous incitons par nos promotions et les conseils de nos professionnels la consommation de poissons dont l’élevage est durable. « Le maigre est une espèce à croissance rapide avec donc moins d’impacts sur le milieu naturel et qui peut aisément remplacer le cabillaud dans nos assiettes »

Le saviez-vous ?
Les Français mangent en moyenne 34 kg de poissons, coquillages et crustacés chaque année, dont plus des deux tiers sont issus de la pêche.
Source : France Agrimer, 2016.

*Mr Goodfish : Programme européen qui a pour but de sensibiliser le public et les professionnels à la consommation durable des produits de la mer.

Nos recommandations
Article Rencontre avec Patrick, producteur de pommes Swing dans le …

Chez les Tessier on est producteurs de pomme depuis 5 générations ! Alors quand Patrick …

  • 0 J'aime
Article Les recettes Auchan, le bon goût du fait-maison !

Qu’est-ce qui fait que les produits Auchan ont ce petit goût de fait-maison ? Des …

  • 0 J'aime
Article Les coquillages : super-aliments de demain ?

Produits d’élevage à faible impact environnemental, les coquillages ne sont pas qu’un …

  • 0 J'aime