En cours de chargement...

Perte de la licence Android par Huawei : votre smartphone est-il condamné ?

Publié le 21 mai 2019

La nouvelle est tombée comme un coup de massue pour l’ensemble des utilisateurs de smartphones Huawei ou Honor : Android ne sera plus présent sur les prochains mobiles du constructeur. Que faut-il attendre pour les produits déjà sur le marché ?

Lundi 20 mai, à la veille du lancement des Honor 20 et 20 Pro, le constructeur chinois Huawei a essuyé une sanction de Google aussi violente qu’inattendue : le géant américain a décidé de supprimer la licence Android à Huawei.

Pour les smartphones existants, rien à craindre ou presque

Que ceux qui possèdent un mobile Huawei ou Honor se rassurent, les applications Google ne disparaîtront pas du jour au lendemain. Les services de la firme de Mountain View seront toujours disponibles, et ce jusqu’au triste jour où votre smartphone rendra l’âme. Cependant, les mobiles du géant chinois, déjà commercialisé ou non, ne bénéficieront plus des mises à jour Android. Un détail préjudiciable puisque la version finale d’Android Q devrait être officialisée et déployée sur les premiers terminaux d’ici quelques mois à peine.

Cependant, nous l’avons appris ce matin, Washington a décidé d’accorder un sursis exceptionnel de 90 jours à Huawei pour permettre au constructeur de se retourner. Le délai, reconductible au besoin selon nos confrères du Figaro, permettra au géant chinois de finaliser son OS maison, et d’éventuellement trouver un accord avec Google et les États-Unis.

Par ailleurs, les mises à jour de sécurité continueront d’être assurées par la firme américaine, et permettront pour les possesseurs de mobiles Huawei ou Honor de bénéficier d’un smartphone sécurisé pendant encore quelque temps.

Pour les prochains smartphones, le futur s’annonce incertain

Cependant, les produits à venir seront fortement impactés. Comme sur les Meizu à l’époque de leur commercialisation en France, les prochains mobiles Huawei ou Honor ne devraient donc plus bénéficier des applications habituellement préinstallées comme Gmail, toute la suite bureautique de Google… et l’indispensable Play Store. Huawei ne bénéficiera en effet que d’un accès restreint à Android puisqu’il ne pourra s’appuyer que sur la version Opensource du logiciel. Si Android est toujours la base du système d’exploitation des mobiles du constructeur chinois, ils ne pourront en revanche pas bénéficier des versions optimisées made in Mountain View et surtout ils ne seront plus éligibles aux nouvelles versions, dont Q, prévu dans quelques mois. 

Commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter

Nos recommandations
Article Bultex lance une ligne de matelas connectés

Publié le 14 juin 2019La vie connectée est partout et ça, l’entreprise française Bultex …

Article Oh appli Day !

Publié le 14 juin 2019Parce qu’elles font partie intégrante de nos vies, nous leur …

Article Instagram : 49 millions de données personnelles en libre …

Publié le 13 juin 2019Une nouvelle fois, des données personnelles ont été dévoilées sur …